Un site utilisant WordPress.com

Archives de la catégorie ‘Sur quoi est baser la Foi du Musulman’

La définition de la Foi en islam ?

La définition de la Foi en islam
 

Question

Quelle est la définition de la foi (imen) chez les gens de la sunna et du consensus ?

Et est ce que la foi augmente et diminue ? 

Réponse :

La foi chez les gens de la sunna et du consensus est : l’affirmation par le cœur, la prononciation par la langue, et les oeuvres par les membres

Elle inclue donc, trois points : 

  •  L’affirmation par le cœur 
  •  La prononciation par la langue 
  •  Et les œuvres par les membres. 
Si elle (la foi) est ainsi alors certes elle augmentera et diminuera

Et cela car l’affirmation du cœur est prédominante.

En effet, la reconnaissance par l’information n’est pas comme celle par la constatation et de même que la reconnaissance par l’information d’un homme n’est pas comme celle de deux hommes et ainsi de suite.

C’est pour cela qu’Ibrahim ( Abraham que la paix soit sur lui) a dit (ce qui signifie): 

« Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts », Allah dit: « Ne crois-tu pas encore? » « Si! dit Ibrahim ; mais pour que mon cœur soit rassuré. » (Sourate ‘la vache’ verset 260 Saint Coran) 

Donc la foi augmente en fonction de la reconnaissance du cœur, de son aisance et de sa tranquillité.

L’homme voit ceci de lui-même, lorsqu’il assiste à des assises de rappel dans laquelle est faite une exhortation, et qu’est rappelé le paradis et l’enfer cela lui augmente sa foi et il le ressent comme s’il le voyait de ses propres yeux.

Et quand il vit dans un monde d’insouciance cela lui amoindrit la certitude dans son cœur. 

L’augmentation de la foi se fait aussi par la parole.

Celui qui invoque Allah dix fois n’est pas comme celui qu’il l’invoque cent fois.

Le deuxième l’a beaucoup plus augmenté. 

Et de même, une personne qui fait une adoration complète aura une foi plus élevée que celui qui présente une adoration incomplète.

De même pour les actes, celui qui oeuvre plus qu’un autre sa foi augmentera plus que ce dernier. 

Ceci (l’augmentation de la foi et sa diminution) a été confirmé dans le Coran et la Sunna -Le Très Haut a dit (ce qui signifie): 
 
« Nous n’en avons fixe le nombre que pour éprouver les mécréants, et aussi afin que ceux a qui le Livre a été apporte soient convaincus, et que croisse la foi de ceux qui croient.» (sourate ‘le revetu d’un manteau’ verset 31 Saint Coran traduction approximative) 
et Le Très Haut a aussi dit (ce qui signifie): 
 
« Et quand une Sourate est révélée, il en est parmi eux qui dit : « Quel est celui d’entre vous dont elle fait croître la foi ? » Quant aux croyants, elle fait certes croître leur foi, et ils s’en réjouissent. Mais quant à ceux dont les cœurs sont malades, elle ajoute une souillure à leur souillure, et ils meurent dans la mécréance. »
 
Et dans le hadith authentique du prophète (prière et paix d’Allah sur lui) a dit (ce qui signifie): 
«Je n’ai pas vu des êtres comme vous (les femmes) dont la raison et la religion sont déficientes, mais capable de troubler l’homme décidé» 
 
Elles dirent: «Quelle est la preuve de la déficience de notre religion et de notre raison Ô messager d’Allah ?» 
 
Il (salla Allah alaïhi wa sallam) répondit: «N’est-ce pas le témoignage de la femme équivaut a la moitié de celui de l’homme ?» 
 
Elles dirent: «si» 
 
Il (salla Allah alaïhi wa sallam) dit: «C’est la preuve de la déficience de sa raison. N’est ce pas que la femme ni ne prie ni ne jeûne quant elle est en menstrues ?» 
 
Elles dirent: «si» 
 
Il (salla Allah alaïhi wa sallam) répondit: « c’est la preuve de la déficience de sa foi ».
 
 
 (rapporté par El-Boukhari, dans le chapitre des menstrues). 
Auteur : cheikh ibn ‘Otheimine 
Source : du livre « Les piliers de l’islam » (cela fait probablement référence à Fatawas arkan al islam (Allahou ‘alem), question numéro 8 p 28 
Traduit par les frères qui s’occupent du Site du cheikh
———————
Ce qui est important de comprendre c’est que en islam la foi se manifeste par le coeur, la parole et les actes. Il ne suffit pas de dire j’ai la foi dans le coeur comme le disent beaucoup de personnes chrétienne, si la foi est dans le coeur elle devra alors se manifester par des actes (voir l’article dans ce blog du savant ibn al Quaym expliquant qu’une foi sans acte c’est comme un arbre que l’ont n’irigue pas, il se détruira forcément, en ce qui concerne la foi cela est pareils elle doit être irigué par les oeuvres. L’important était donc de retenir ici que la foi se manifeste dans le coeur, les paroles et les actes.
Publicités

Sur quoi est basé la Foi du Musulman ?

 

Voici donc un très bon livre que tout musulman doit lire, il explique donc sur quoi est baser la foi du Musulman c’est a dire de croire en Allah, en ses anges, en ses livres,en ces prophètes,  au Jours du Jugement et au destin bon ou mauvais et ces 6 bases sont expliquer dans tous ce livre une par une avec les preuves du Coran et de la Sunnah authentique.

 

Cliquer ici pour lire le livre:

–> http://www.binothaimeen.com/soft/lang/laSunna.exe

 

—————————————————————–

 

Omar qu’Allah l’agrée a dit encore :

Un jour, nous étions assis en conférence chez l`Envoyé de Dieu,  – (que la Paix et le Salut soient sur lui) – et voici que se présenta à nous un homme vêtu d`habits d`une blancheur resplendissante, et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui une trace de voyage, alors que personne d`entre nous ne le connaissait.

 Il prit alors place, en face du prophète  – que la Paix et le Salut soient sur lui – à lui, bénédiction et salut). Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains sur les cuisses de celui-ci, et lui dit :

– « O Mohammed, fais-moi connâitre l`Islâm ».

 L`Envoyé de Dieu, Sal Allah alayhi wa salam dit alors :

– « L`Islâm consiste en ce que tu dois: témoigner qu`il n`est d`autre divinité qu`Allâh, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la priére rituelle, verser la zekâa (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadhân, ainsi que le pèlerinage à la Maison d`Allâh si les conditions de voyage rendent la chose possible ».

 Son interlocuteur lui répondit : – « Tu as dit vrai », et nous de nous ètonner, tant de sa question que de son approbation, puis, il reprit – « Fais-moi connaître la Foi ». Le Prophète Sal Allah alayhi wa salam répliqua :

– « La foi consiste en ce que tu dois croire à Allâh, à Ses Anges, à Ses Livres. a Son Prophète, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore à la prédestination touchant le bien et le mal ».

 L`homme lui dit encore: – « Tu as dit vrai » et il reprit : – « Fais-moi connaître la vertu », et le Prophète Sal Allah alayhi wa salam lui répondit :

– « La vertu consiste à adorer Dieu, comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit ».

 L`homme lui dit encore : – « Fais-moi connaître l`Heure – du Jugement Dernier – », et le Prophéte Sal Allah alayhi wa salam lui répondit :

– « Sur l`heure du jugement, l`interrogé n`est pas plus savant que celui qui le questionne ».

 Là-dessus, l`homme lui dit: – « Mais fais m`en connaître les signes précurseurs », et le Prophéte Sal Allah alayhi wa salam lui répondit:

– « Ce sera lorsque la servante engendrera sa maîtresse, lorsque tu verras les va-nu-pieds, ceux qui vont nus, les miséreux, les pâtres se faire élever des constructions de plus en plus hautes ».

 Là-dessus, l`homme partit. Je demeurai là longtemps, puis le Prophéte Sal Allah alayhi wa salam dit :

– « O Omar, sais-tu qui m`a interrogé ? ».

 – «Non», répondis-je ! – « Allâh et son Envoyé, en cette matiére, sont plus savants».

 « Cet homme-là était l`Archange Gabriel. Il vient de la sorte à vous pour vous enseigner votre religion ».

 [ Rapporté par Mouslim ] 

 

note de bas de pages :

(1) Extrait de  Kitab Al  ‘Ilm  de Cheikh Ibn Al ‘Outheymine, page 14.

(2) Note très importante pour la compréhension des Musulman et non Musulman concernant cette phrase : " Sal Allah alayhi wa salam " « Prière et salut d’Allah sur lui » ; les musulmans se doivent de saluer le prophète Muhammad, selon l’injonction coranique contenu dans le verset 56 de la sourate les Coalisés. Il existe aussi de nombreux hadiths qui incitent à le faire. La prière d’Allah n’est bien sûr pas comme celle de Ses serviteurs, mais, c’est, selon l’explication d’Abû Al-’آliya, l’éloge que fait Allah du Prophète auprès des anges. Et l’explication de Sufyân At-Thawrî de ce verset est que : « La prière d’Allah  est une miséricorde, et la prière des anges est une demande de pardon [pour les croyants auprès d’Allah] » (Ibn Kathîr, Tafsîr ul-Qur’ân il-Adhîm : 3/668). ( il était important de faire comprendre cela )

(3) La Sunna, chez les savants du hadith, consiste en ce qui a été rapporté des actes du Prophète Muhammad, de ses paroles, de ses silences (son silence devant  une situation particulière a valeur d’approbation), de ses caractéristiques physiques et morales, et de sa vie