Un site utilisant WordPress.com

Archives de la catégorie ‘Non classé’

Le danger du délaissement la prière

Le danger du délaissement la prière

Pour lire l’original à partir du site officiel du Cheikh- rahimahu Allaah-:

http://www.ibnothaimeen.com/all/books/article_18158.shtml

Essai de traduction de la fatwa du Cheikh Saalah ibn Al °Uthaymîn- rahimahu Allaah- tirée de son livre « Fiqh ul °Ibaadaat »: La question n°137:

« Noble Cheikh, quel est le jugement de la personne qui prie et jeûne lorsqu’arrive le mois de Ramadhân mais aussitôt que se termine le mois de Ramadhân délaisse la prière et le jeûne? »

La réponse:

 » Ce qui me semble être l’avis correct au vu des preuves textuelles (du Coran et de la Sunnah) c’est que le délaissement de la prière n’est considéré comme mécréance (excluant son auteur de l’Islaam) que si ce délaissement est un délaissement total.

Quant à celui qui prie et abandonne, c’est à dire qu’il accomplit la prière à certains moments et la délaisse parfois, ce qui m’apparaît être correct à la lumière des preuves est que ce dernier ne devient pas mécréant (exclu de la foi) par cela. Et ceci, selon sa parole (Salla Allaahu °alayhi wa sallam):

 » Le pacte entre nous et eux est la prière, celui donc qui la délaisse -c’est à dire:la prière- a certes mécru. » et selon sa parole: « Entre l’individu et le polythéisme (ach chirk) et la mécréance se trouve l’abandon de la prière. ».

Par contre, concernant cette personne qui ne prie absolument pas ni ne jeûne si ce n’est qu’à l’occasion du mois de Ramadhân, alors celui-ci, je reste dans le doute en ce qui concerne sa foi, et ceci car s’il était véritablement croyant il prierait pendant le mois de Ramadhân et durant les autres mois de l’année. En revanche, celui-ci qui ne connaît son Seigneur que pendant le mois de Ramadhân, je reste perplexe à propos de sa foi sans pour autant le juger mécréant mais plutôt j’émets une réserve au sujet de sa situation et ne me prononce pas et son sort est confié à Allaah -°azza wa jall-. » Fin de la parole du Cheikh.

source ; http://ahloulhadith.typepad.com/

Publicités

Quand débuté le jeûne ???

L’OBLIGATION
DE SUIVRE L’INSTANCE REPRESENTATIVE DES MUSULMANS DE SON PAYS DE
RESIDENCE DANS SON ANNONCE DE L’ENTREE DU MOIS DE RAMADAN

Son
Éminence Cheikh Saleh ibn Fawzane Al Fawzane – Membre du comité des
grands savants d’Arabie Saoudite – a été questionné le lundi 21/08/06 à La Mecque :

Question :

Nous
disposons en France d’une instance (en l’occurrence le CFCM) composée
de musulmans ordinaires (c’est à dire que ce ne sont ni des savants, ni
des étudiants en science religieuse) qui représente les musulmans de
France auprès des autorités françaises. Cette instance représentative
procède à la déclaration de l’entrée du mois de Ramadan en se basant sur les calculs astronomiques.

Est-il obligatoire de prendre en compte cette déclaration et de jeûner en conséquence ?

 

 Réponse de son Éminence – Qu’Allah le préserve- :

"Oui,
les musulmans, minoritaires dans les pays non musulmans, doivent
prendre en considération la vision de leur institut islamique.
Si cet
institut l’ordonne, les musulmans doivent alors jeûner ensemble et ne
pas se diviser.
Le prophète – Que la paix et le salut d’Allah soient
sur lui – a dit : « Le jeune a lieu le jour où vous jeûnez et la
rupture le jour où vous rompez »
. Les musulmans constituent un seul et
même groupe – Qu’Allah en soit loué -. Tu dois jeûner avec les
musulmans et ne pas demander la cause du jeune. A partir du moment où
ils (c’est à dire les membres de cette instance représentative) en
prennent la responsabilité et ordonnent de jeûner alors tu dois jeûner
avec les musulmans et ne pas demander la raison du jeûne ni les causes d’une divergence."

 

Le texte en arabe :

 

وجوب متابعة الهيئة الممثلة للمسلمين في فرنسا في إعلانها بدخول رمضان

سئل فضيلة الشيخ صالح بن فوزان الفوزان- عضو هيئة كبار العلماء- في الحرم المكي يوم الاثنين الموافق ل 21/08/06:

نحن
في فرنسا، توجد هيئة مكونة من مجموعة من عوام من المسلمين، يمثلون
المسلمين أمام الحكومة الكافرة. وتقوم هذه الهيئة بالإعلان عن دخول شهر
رمضان معتمدة على الحساب الفلكي.    هل يجب الصوم مع إعلانها لدخول رمضان؟

أجاب فضيلته : نعم، المسلمون الأقلية في بلد كافر لا شك أنهم يعملون برؤية المركز الإسلامي. فإذا
أمر المركز بأن يصوموا جميعا ولا يختلفون. قال صلى الله عليه وسلم: "
الصوم يوم تصومون والفطر يوم تفطرون ". والمسلمون جماعة واحدة ولله الحمد.

تصوم
مع المسلمين ولا تسأل ما سبب الصيام. ما دام أنهم تحملوا هذا وأمروا
بالصيام فأنت تصوم مع المسلمين ولا تسأل عن سبب الصيام أو سبب الاختلاف.

 


Le lien entre les péchés et les tremblements de Terre

Les péchés et les tremblements de Terre

Question :

 Un
journaliste décrit celui qui ramène les tremblements de terre et les
volcans aux péchés des hommes en disant que ce sont des gens qui croient
en des superstitions (Khouraafi). Quel est le verdict au sujet de cette
parole?


Réponse de cheikh al Fawzan :

C’est lui qui croit en des
superstitions
. C’est sur lui que s’applique la description d’être
superstitieux (Khouraafi). Celui qui dit que les tremblements de terre
se produisent à cause des péchés des hommes, c’est un croyant et ce
n’est pas quelqu’un qui croit en des superstitions
. Le superstitieux,
c’est uniquement celui qui dit que les tremblements de terre ne sont pas
causés par les péchés des hommes. Il ne se tient sur aucune preuve !

أحسن الله إليكم سماحة الوالد يقول
السائل : هناك صحفي يصف من يرجع الزلازل والبراكين إلى ذنوب العباد بأنه من
الخرافيين ، ما حكم قوله هذا ؟

العلامة الفوزان حفظه الله

هذا هو الخرافي ، ينطبق عليه هو وصف
الخرافي ، أما الذي يقول إن الزلازل بذنوب العباد هذا مؤمن وليس بخرافي ،
إنما الذي يقول إنها ليست بذنوب العباد هذا هو الخرافي الذي لا يستند إلى
دليل . نعم

.

تحميل المادة

http://www.sahab.net/forums/showthread.php?t=379288

J’aimerais ajouté que certains non musulmans pensent que parcequ’ils arrivent que des fois des tremblements de Terre touchent des pays musulmans, ils disent que c’est une preuve qu’Allah n’éxiste pas sinon Il aurait épargné les croyants, hors ce raisonnement est faux et ceci car ont ne peut connaître toutes les sagesses qui surviennent lorsqu’Allah fait trembler la Terre. Cela peut être à cause des péchés de nombreux musulmans qui ne pratiquent pas bien l’islam et cela peut avoir de bonne conséquence comme le faite de pousser les gens à se rappeler d’Allah et de revenir à la pratique correct de l’islam etc… Il est donc faux de prendre cet argument pour vouloir nier que Dieu éxiste et dans un même temps affirmé que cela ne serait que le fruit d’un "pure hasard".
 

le Hajj et la Umrah à prix intéressant

Accomplir le Hajj et la Oumrah à prix intéressant ?

Voici un site pour les personnes désireuses d’accomplir le grand pélerinage ainsi que le petit pélerinage à La Mecque à prix intéressant :

Le voile intégral fait-il partis de l’islam ?

Le "Voile intégral" est-il étranger à l’islam ?

C’est le grand sujet du "moment", le sujet "bouillant", que l’ont retrouve un peu partout aujourd’hui dans les médias aux travers de la télévision, des journaux et autres. Malheureusement rare sont les fois ou ce sujet est traité d’une manière calme, posé et scientifique ( en rapport avec les Textes islamique ). Nous y voyons de nombreuses personnes non musulmane, le décrire comme "ne faisant pas partis de l’islam" ou étant une forme "d’éxtrémisme" et bien d’autres commentaire de ce genre la.

Si seulement cela s’arrêterait à leurs propos, nous aurions pu nous dire que cela provient de leurs ignorance de l’islam bien que certains ne sont pas ignorants mais bien conscient qu’ils mentent. Mais l’affaire n’en est pas resté la, ainsi certaines personnes se rattachant à l’islam ont malheureusement ajouté de l’eau au moulin.

Ils sont bien évidemment "pré-choisis" par les médias afin de dirent ce qui satisfait l’opinion de la classe politique. Il est inutile pour moi ici de cité le noms de ces personnes s’affiliant à l’islam, ils sont nombreux, l’important ici, est d’adopter concernant ce sujet, un aspect scientifique, afin de traité le sujet pour que le musulman ou le non musulman puissent avoir une vision claire du sujet, loin de tout mensonge.

Pour cela il faut évidement revenir aux Textes Coranique ainsi qu’aux ahadith ( tradition prophétique ) ainsi qu’aux paroles des anciens prédécesseurs sur ce sujet parmis les compagnons du prophètes Mouhamad sal Allah alayhi wa salam et des grands imams de l’islam.

En effet l’avis de personnes se réclamant de l’islam comme nous le voyons tous les jours sur les plateaux télévisé (attention tout musulman parlant de ce sujet sur un plateau télévisé n’est pas forcément un menteur ou un ignorant, mais malheureusement ils sont nombreux à dire des mensonges et à ignoré grandement l’islam ), qu’ils soient (islamologue, philosophe ou autre) n’est pas une preuve en sois, ils ne sont en aucun cas des savants musulmans, certains d’entre eux ne savent même pas parlé la langue arabe.

———————

Ce que j’aimerai avant d’entré dans certains détails du sujet, c’est mentionné que concernant la question " la femme musulmane doit-elle également se voiler le visage ou cela est il une pratique étrangère à l’islam ? "

Ici il y a une divergence entre les savants musulmans, certains y voient que la femme peut montré son visage, pour d’autres la femme doit couvrir son visage et cela lui est obligatoire.

Je n’ai pas l’intention ici de développé lequel des deux avis est le plus juste, d’une part je n’en ai pas la capacité et d’autre part c’est à chaque musulmane de se pencher sur le sujet et de voir lesquels des deux avis lui semble être en accord avec les Textes de référence islamique. Le but de cet article est de démontré que le voile dit "intégral" ( c’est à dire couvrant le visage ) n’est pas une prescription étrangère à l’islam et qu’il éxiste en islam, non pas de démontré " est-il obligatoire ou non ? " c’est une autre question et ce n’est pas le but de cet article.

Les preuves que le faite de se couvrir le visage est une pratique faisant partie de l’islam et que cela n’est pas une chose inventé ou étrangère à l’islam

on lit ces mots de Aïcha, épouse du Prophète Mouhamad sal Allah alayhi wa salam : "Alors que j’étais
ainsi assise, je fus gagnée par le sommeil et m’endormis. Pendant ce
temps, Safwân ibn ul-Mu’attal, qui restait en retrait par rapport à
l’armée, s’était mis en route dans la dernière partie de la nuit. Il
arriva près de l’endroit où je me trouvais au petit matin. Il vit une
forme humaine allongée et s’approcha. Il me reconnut car il m’avait vu
avant l’ (institution du) voile. Il prononça alors la formule de
l’istirjâ’ . Je fus réveillée au
son de cette formule. Je cachai alors immédiatement mon visage par le
moyen de mon voile
"
(rapporté par al-Bukhârî).

D’un autre côté Anas relate également comment le Prophète fit porter à sa femme Safiyya,
récemment épousée, le voile sur le visage (al-Bukhârî et Muslim)

Asmâ bint Abî Bakr raconte pour sa part : "Nous dissimulions nos
visages
par rapport aux hommes [autres que mari et parents proches] en
état de sacralisation pour le pèlerinage (ihrâm)"
(rapporté par
al-Hâkim, sahîh ‘alâ sharti Muslim d’après al-Albânî).

Aïcha
raconte également à ce sujet : "Il arrivait que de gens passent près
de nous alors que nous étions en état de sacralisation en compagnie du
Prophète. Lorsqu’ils arrivaient à hauteur de l’endroit où nous nous
trouvions, nous suspendions (sadl) notre voile par devant notre visage.
Et lorsqu’ils s’éloignaient, nous le relevions"
(rapporté par Abû
Dâoûd, hassan bi-sh-shawâhid d’après al-Albânî).

Egalement le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam)  dit : « La femme en état de sacralisation
(pendant le pèlerinage) ne doit ni se voiler le visage ni porter de
gants.
» (Al-Bukhârî).

Au regard de ces textes dirent que le faite de se couvrir le visage est une prescription étrangère à l’islam est faux, également dire que cela est un extrémisme l’est aussi, le musulman et la musulmane ne doit donc pas se laissé leurrer par ceux qui prétendent le contraire, même si ils sont nombreux, même si ils sont mis en avant par les médias, cela n’est en aucun cas des critères de vérité. Ce qui nous importe ce sont les références islamique non les individus en sois.

Ce qui est étonnant c’est que nous voyons certains individus dans les médias se servir de ce propos prophétique « La femme en état de sacralisation
(pendant le pèlerinage) ne doit ni se voiler le visage ni porter de
gants.
»
(Al-Bukhârî) afin de nier que le faite de se couvrir le visage éxiste en islam, hors c’est justement un argument qui prouve que cela éxiste bel et bien, puisque si la femme ne doit pas se voiler le visage ni porter de gants durant la période mentionné dans le propos prophétique plus haut, cela indique justement qu’il est permis à la femme de se le couvrir en dehors de cet période !

Nous avons donc vu aux travers de ces récits mentionné plus haut se trouvant dans les sources islamiques, que le faite de se couvrir le visage existe en l’islam.

D’autres part les savants musulmans ayant mentionné le faite de se voiler visage sont nombreux en islam et ce depuis des siècles, mentionnons à titre d’exemple Al-Hâfidh Ibn Hajar (mort il y a des siècles), il dit dans son ouvrage Fath Al-Bârî,
son commentaire du Sahîh Al-Bukhârî :
« Que ce soit dans le passé ou le présent, les femmes n’ont cessé de
voiler leurs visages aux étrangers. »
(9/235-236)

Voir aussi le commentaire du Coran,  chapitre 33 : verset 59 fait par al-Djassas al hanafi dans ahkam
al-quran, 5 : 245
,
voir aussi la parole de Ibn Djazzi al-Kalbi dans At-Tassehil li ulûm at-tanziil, 3/144, voir aussi la parole du grand savant Ibn Taymiya (lui aussi également mort depuis des siècles) dans Madjmou’al-Fatawa, 24/382. Voir aussi la parole d’as-Souyouti dans Awn al-maaboud, 11/106

Les exemples de ce genre sont vraiment nombreux parmis les savants musulmans des siècles passé, ( j’en ai cité quelques un parmis tant d’autres ). Dire donc que cela est étranger à l’islam, ou encore que cela provient de l’Arabie Saoudite ou encore du wahabisme, cet thèse n’est qu’un mensonge et est biensur fausse, cela à été démontré clairement, nous en avons apporté les preuves.

Il est également bon de mentionné par exemple que même d’après cheikh Albani (savant de se siècle) qui est d’avis qu’il n’est pas obligatoire à la femme de se couvrir le visage, il n’y voit aucun mal à se qu’elle se couvre le visage si elle le veut, cela lui reste permis si elle le désire.

Voilà j’espère avoir été court et résumé l’essentiel, tout ce qui m’importait n’était pas d’entrer dans le sujet " quel avis est le plus juste : faut il se couvrir le visage ou non " comme je l’ai dit cela est un autre sujet, à chaque musulmane de faire ses recherches et de regarder quel avis semble être le plus juste, le plus en accord avec les textes, dans tous les cas une musulmane ne peut blâmé une autre musulmane si elle s’appuie sur l’un de ses deux avis et qu’elle en ai convaincu. Ce qu’il faut retiré de ce post, c’est que le voile intégral fait partis de l’islam et n’en est donc pas étranger, il n’est donc pas une invention saoudienne, il ne découle pas non plus d’un extrémisme religieux etc… libre à chacune en suite qui veut le porter de le porter.

Et Allah est plus Savant.

je veus me répentir

Je veus me repentir ?

Le Très Haut a dit : «Dis: "Ô Mes serviteurs qui avez commis
des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la
miséricorde d’
Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’ est Lui le
Pardonneur,
le Très Miséricordieux. »
(Coran, 39 : 53).

Le Puissant et
Majestueux
dit encore pour expliquer le pardon qu’Il oppose aux plus grands
péchés :
« Qui n’ invoquent pas d’ autre dieu avec Allah et ne tuent pas la
vie
qu’ Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas
de fornication
– car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui
sera doublé,
au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert
d’ ignominie;
sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne
œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et
Allah
est Pardonneur et Miséricordieux;»
(Coran, 25 : 68-70).

Cheikh al-islam Ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)
dit :
« Aucun péché n’est trop grave pour être pardonné par Allah à celui
qui
s’en repent. Mieux, Il pardonne le polythéisme et d’autres (péchés)
aux repentis.
A ce propos le Très Haut dit :
«Dis: "Ô Mes serviteurs qui
avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de
la miséricorde
d’ Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’ est Lui le
Pardonneur,
le Très Miséricordieux.  »
(Coran, 39 : 53). Ce verset est
général et concerne tous les repentis ».
Extrait de Majmou
al-fatawa,
2/358.

At-Tirmidhi (3540) a rapporté qu’Anas ibn Malick (P.A.a) a dit : « J’ai
entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui)
dire :
« Allah Très Haut et Béni dira : « ô fils d’Adam, si tu continuez
à M’invoquer rempli d’espérance, je te pardonnerai (sans tenir
compte du volume
de tes péchés). O fils d’Adam, si tes péchés atteignaient l’horizon
céleste
et si tu sollicitais mon pardon, je te pardonnerai
(sans tenir
compte de l’importance
de tes péchés)
(déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi
at-Tirmidhi).


Ibn Madja (4250) a rapporté qu’Abd Allah ibn Massoud (bénédiction et
salut soient
sur lui) a dit : «Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient
sur
lui) a dit : « le repenti est comme celui qui n’a jamais commis
de péché »
(déclaré bon par al-Albani dans Sahihi Ibn Madja).

(compilé à partir d’un site internet)

Jésus est-il né le 25 décembre ?

Issa (Jésus fils
de Marie) est-il né le 25 décembre ?!



Introduction :

Nous allons faire une pause concernant le sujet de
la Trinité
et nous y reviendrons plus tard si Allah Le
veut (insha’Allah),  il nous reste à mentionné la
partie N°4. Nous avions démontré que jamais Jésus
n’a appelé les gens à croire en une quelconque Trinité,
nous avons vu également qu’il (Jésus) ne pouvait être
Dieu ni le fils de Dieu, mais comme nous l’enseigne l’islam il était
plutôt un messager de Dieu, il appela à
l’adoration de Dieu seul sans associer, il fut effectivement
d’une naissance miraculeuse,
d’une mère (Marie)  et
sans père, Allah lui donna de grand miracle afin que
cela serve de preuve aux gens, nous avions vu également que
selon la croyance islamique Jésus n’est pas mort crucifié
mais Allah l’a élevé vers Lui,
à la fin des
temps, Allah fera descendre sur Terre Jésus afin de tué l’antéchrist ( le faux messie ), Jésus fils de
Marie à ce moment là ne viendra pas avec une nouvel
révélation
mais il suivra le message
qu’Allah à transmis à Mouhamad ( sal Allah alayhi wa
salam ) et qui est le Coran
car le Coran est la dernière
révélation faite aux humains,
ils incombent donc à
ceux-ci de la suivre et de s’y conformer.
Jésus fils de Marie mourra ensuite sur Terre, car tout
être humain doit  bien mourir un jours.

Bien que
cela ne soit pas notre sujet, je pense qu’il était important
de récapitulé ce qui avait été dit dans
les autres postes au sujet de Jésus, afin que les choses
soient concises et cohérente pour le lecteur.

Maintenant
le sujet que nous aimerions traité ici est : Est-ce que
Jésus fils de Marie est né le 25 Décembre ? et
est-ce que la fête de Noêl est vraiment conforme
aux
enseignement de Jésus ?
ou est-ce une invention que
les hommes ont institué et qui n’a aucun fondement
dans
le vrai message de Jésus ?
Voilà des questions
intéressante auxquels nous allons tâcher d’exposer la
vérité aux lecteurs.

Bonne lecture à tous
(ce travail est basé en grande partie sur le texte publié
sur le site islamhouse.com qu’Allah les récompense
grandement)

Ceci est un Résumé et non le texte
complet, avec quelque clarification ajouté de ma part précédé
part (note personnel (Ismail) quand cela m’a semblé utile pour
le lecteur.

Jésus
Christ naquit-il le 25 décembre ? 

Publié
par

Le
bureau de prêche de Rabwah (R
iyadh)

 www.islamhouse.com

L’islam
à la portée de tous !

Révision et
ajouts :
Abu Hamza al Germany

Au
nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très
miséricordieux

Jésus-Christ
(que la paix soit avec lui) a apporté un grand nombre de beaux
enseignements pour les gens de son époque, notamment la
foi en Dieu unique
. Mais il était inévitable
qu’avec le temps sa religion (note personnel (Ismail) : il
faut savoir que la vraie religion de Jésus était la
soumission à Dieu seul et à n’adorer que Lui, c’est
d’ailleurs la religion de tous les prophètes, ce qu’ont appel
aujourd’hui "Christianisme" n’est pas la voie de Jésus
ni d’aucun prophète d’ailleurs, mais ont  désigne
par "christianisme"  ce qu’il reste aujourd’hui 
du message qu’il avait transmis aux hommes et qui à subis
mainte altérations et
falsifications
) souffre d’un déclin
constant ; ce qui a facilité l’adoption progressive par
les chrétiens de croyances et de rites païens et de
pratiques culturelles nouvelles.

Dans
cette brève présentation, nous vous invitons à
examiner l’authenticité de la fête de Noël, et nous
poserons quelques questions :
Cette
fête est-elle réellement chrétienne ? Est-ce
l’anniversaire de Jésus ? Jésus l’aurait-il
approuvé ?

La
plupart

des chrétiens considèrent Noël
comme
une fête religieuse.

À travers le monde, les églises diffusent messages et
sermons qui laissent croire que

le
25 décembre est l’anniversaire authentique de Jésus-Christ.
Combien de fois n’a-t-on pas revécu la mise en scène
du miracle de la Nativité – l’enfant Jésus dans la
crèche, les Rois Mages, etc. ?

La fête
de Noël ranime, sans doute, des sentiments de solidarité
entre chrétiens, de par leur identité, leur culture et
leurs objectifs communs : ils ont tous recours aux arbres de
Noël, aux cloches, aux bougies et aux bûchers, sans
oublier le Père Noël. Toutes ces choses aident à
créer une ambiance de fête et de réjouissances.

L’historique
de la fête de Noël

Il est un fait que ni
l’année, ni le mois, ni encore le jour de la naissance de
Jésus
ne
sont mentionnés dans la Bible
.
En fait, le récit biblique nous indique qu’il naquit durant
l’été (de juin à septembre en Palestine), car
les bergers étaient dehors avec leurs troupeaux
(voir
Luc 2 : 8)
. L’hiver
étant une saison de pluie, il n’était pas question
pour les bergers de passer la nuit à la belle étoile

(Esdras 10 : 9).
Si l’histoire de la naissance du Christ se trouve bien dans la
Bible,
la célébration
de l’événement, quant à elle, n’est
nullement indiquée.
D’ailleurs,
il est intéressant de noter que
selon
la Bible, ni Jésus
ne
l’avait jamais célébré
,
ni
ses
disciple
s
auxquels il avait lui-même enseigné la religion juste

(note
personnel : c’est à dire le vrai message et non ce qu’ont
appel "christianisme" de nos jours)
.

En effet, si la célébration
de Noël devait figurer dans la religion de Jésus, ses
suivants l’auraient certainement fêtée. Or, l’édition
anglaise de 1911 de l’Encyclopédie catholique, diffusée
par l’Église Catholique Romaine, déclare que
«
Noël ne
figure pas

parmi les premières fêtes de l’Église… elle
apparaîtra pour la première fois en Égypte. »

C’est dire que cette fête
est d’origine païenne.

Le Coran affirme aussi que la
période de naissance de Jésus était en été,
période des dattes mûres que la Vierge Marie mangea
avant d’accoucher :

«
Elle
devient donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un
lieu éloigné. 23. Puis les douleurs de l’enfantement
l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur
à moi ! Que je fusse mort avant cet instant ! Et que je fusse
totalement oubliée ! » 24. Alors, il l’appela
d’au-dessous d’elle [lui disant :] « Ne t’afflige pas. Ton
Seigneur a placé à tes pieds une source. 25. Secoue
vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes
fraîches et mûres. 26. Mange donc et bois et que ton œil
se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis
[lui :] « Assurément, j’ai voué une abstinence au
Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à
aucun être humain ».
(
Saint Coran, Chapitre : N° 19 Marie :  16-26).

Pourquoi
le 25 décembre ?

Peu de gens savent que la naissance
de Jésus est fêtée
à
différentes dates dans le monde chrétien
:
le 6 janvier, le 21 avril, ou encore le 1
er
mai. Cette multitude de dates a pour
origine
le
fait que la date exacte n’est pas connue.

Mais le 25 décembre est
une date très importante pour les païens romains
:
il s’agit de la célébration de «
Brumalia
», suivant les «
Saturnalia »,
fêtées du 17 au 24 décembre. Cette fête
avait le but de rendre hommage à Saturne, le Roi-Soleil de
l’agriculture. Selon l’encyclopédie éditée
par Schaff-Herzog :

«… la fête,
solidement enracinée dans la tradition populaire, ne put être
éliminée par l’influence chrétienne. Cette
fête païenne, avec sa débauche et ses
réjouissances, était si populaire que les
paléochrétiens de l’Empire Romain furent heureux
d’avoir un prétexte pour continuer à la célébrer
sans trop changer son esprit ou sa tradition.»

Bien loin de rejeter cette fête
païenne, l’Église l’agréa en prenant le soin
de l’adapter : au lieu d’être la naissance du Roi-Soleil
des Romains,
désormais
ce serait celle de Jésus-Christ
,
le Fils de Dieu !
( note
personnel (Ismail): fils de Dieu celon leurs prétentions
biensur )
Ce
fut le Pape Jules 1
er
qui, en l’an 320 après
J.-C., avait déclaré que le 25 décembre serait
la date officielle de la naissance du Christ.
Dès
lors, le Christianisme deviendrait une religion attirante et
acceptable pour les masses populaires païennes de Rome. Ceci
poussa les chrétiens de Mésopotamie (les Syriens et les
Arméniens)
à
accuser leurs coreligionnaires occidentaux d’idolâtrie pour
avoir adopté cette fête païenne
.

Quelques
croyances païennes défendues

La religion romaine :
Vers l’an 200 avant J.-C., les
païens romains adoraient Attis, le fils de la vierge Nana, dont
la naissance
était
célébrée le 25 décembre.
Il
aurait
été
crucifié
le 25
mars pour le salut des hommes. Il descendit aux enfers et y demeura
trois jours,
puis
ressuscita
un dimanche en tant que «
dieu-soleil pour la nouvelle saison ». Son corps était
symboliquement consommé
sous
la forme de pain.

(..)

La religion babylonienne : La
scène de la Nativité était très répandue
dans l’ancienne Babylonie. Y figuraient la déesse-mère
Sémiramis, qui, par ses complots, était devenue la
Reine du Ciel, et Nemrod, le Fils divin du Ciel. Après la mort
prématurée de Nemrod, sa mère proclama qu’un
arbre à feuilles persistantes avait poussé durant la
nuit à partir d’une souche morte, une indication symbolique
de la renaissance de Nemrod. Elle déclara que dorénavant,
le jour de son anniversaire, Nemrod visiterait l’arbre
éternellement vert pour y laisser des présents.

Ne serait-ce pas là l’origine
réelle
de l’arbre
de Noël ?
En
définitive, la ressemblance entre ces légendes païennes
et l’histoire de la Nativité sont pour le moins flagrantes.

Il est à souhaiter que tous
les chrétiens qui croient vraiment en Dieu, réfléchiront,
et arriveront à faire la distinction entre
les
commandements de Dieu
et
les innovations des hommes
.
(..)

(Note personnel (Ismail) : dans
la suite de l’article nous allons maintenant voir quelques propos
d’après la bible ou Jésus à condamné ceux
qui se détournerait des enseignements qu’il avait apporté
aux hommes, tout en sachant biensur qu’il ne faisait que transmettre
ce que Dieu lui enseignait, aller à l’encontre des
commandements apporté par Jésus c’était donc
également aller à l’encontre de Dieu,
biensur si
des personnes nous demande pourquoi utilisé vous des versets
biblique alors que pour vous la bible a été falsifié
? nous répondrons qu’il est vrai que la bible à subis
de nombreuses altérations, mais que ce qui est confirmé
dans le Coran nous l’acceptons puisque le Coran à confirmé
cet chose, quand à ce qui va en opposition avec le Coran, nous
le rejetons car nous savons que ceci est un mensonge, pour ce qui est
des versets que nous allons cité plus bas, il est évident
que Jésus a appelé les gens à suivre la voie de
Dieu s’en n’y ajouté quoi que ce soit ni en retranché
quoi que ce soit.)

(..)

«
Éloignez-vous de moi, vous qui agissez en hommes
qui
méprisent la Loi.

»

(Matthieu 7 : 23
).

À
cela, Jésus rajoute que Dieu avait dit par la bouche du
prophète Esaïe : « C’est en vain
qu’ils continuent à m’adorer,
car ils
enseignent pour doctrine des commandements d’hommes.

Lâchant le commandement de
Dieu,
vous tenez ferme la tradition des hommes.
»
(Marc 7 : 7,8).

Par
ailleurs, Dieu commande aux croyants : « N’apprenez
absolument pas la voie des païens… En effet, les coutumes des
impies ne sont qu’un… simple arbre qu’on a coupé dans la
forêt, travaillé des mains de l’artisan… D’argent
et d’or, on l’enjolive. »
(Jérémie
10 : 2-4).

Par
ailleurs, Dieu les met en garde : « Prends
garde à toi, de peur que tu te laisses prendre à leur
suite… Toute parole que Je vous commande,
voilà
ce que vous devrez avoir soin de pratiquer
. Vous ne
devrez
rien y ajouter et rien en
retrancher.
 » (Deutéronome
12 : 30 et 32).

En
somme, Jésus (sur lui la paix) n’a jamais ordonné de
célébrer son anniversaire comme tous les prophètes
d’ailleurs, mais a seulement commandé les gens de suivre ses
enseignements dont le plus important : celui d’adorer Dieu seul
sans rien lui associer dans son adoration et dans sa législation…

Aux
chrétiens, nous posons la même question qu’avait posée
Paul :

« Quelle part a le fidèle
avec l’incroyant? Et quelle entente y a-t-il entre le temple de
Dieu et les idoles ? »
(2
Corinthiens 6 : 15,16).

Jésus
n’est donc pas né le jour de la Noël. Et il n’aurait
certainement pas approuvé l’institution de cette
célébration, car elle est d’origine païenne,
elle est contraire à la Loi, elle se situe en dehors de ses
enseignements et des Commandements de Dieu. Comment un prophète
pourrait-il tolérer des coutumes ou des rites païens ?
S’il les agréait, ce serait la négation même de
l’objectif de sa venue, qui n’était autre que d’amener
les gens vers le vrai Dieu, le Dieu Unique, le Créateur des
cieux et de la terre.

 

La
Naissance de Jésus dans le Coran

Dieu dit : «
(Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : « Ô Marie, voilà
que Dieu t’annonce une parole de Sa part : son nom sera «
Al-Masih » « ‘issa »,


fils de
Marie
1,
illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés
de Dieu". 46. Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge
mûr et il sera du nombre des gens de bien". 47. – Elle dit
: « Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun
homme ne m’a touchée ?» – « C’est ainsi ! »
dit-Il. Dieu crée ce qu’Il veut. Quand Il décide d’une
chose, Il lui dit seulement : « Sois» ; et elle est
aussitôt. 48. "Et (Dieu) lui enseignera l’écriture,
la sagesse
2,
la Thora et l’Évangile, 49. et Il sera le messager aux enfants
d’Israël [et leur dira] : » En vérité, je
viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour
vous, je forme de la glaise comme la figure d’un oiseau, puis je
souffle dedans : et, par la permission de Dieu, cela devient un
oiseau. Et je guéris l’aveugle-né et le lépreux,
et je ressuscite les morts, par la permission de Dieu. Et je vous
apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons.
Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes
croyants ! 50. Et je confirme ce qu’il y a dans la Thora révélée
avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui était
interdit. Et j’ai certes apporté un signe de votre Seigneur.
Craignez Dieu donc, et obéissez-moi. 51.
Dieu
est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc : voilà le
chemin droit.
»
( Saint
Qur’an, 3:45-51)


Dieu dit également : «
Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de
sa famille en un lieu vers l’Orient. 17. Elle mit entre elle et eux
un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se
présenta à elle sous la forme d’un homme parfait. 18.
Elle dit : « Je me réfugie contre toi auprès du
Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point].
19. Il dit : « Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour
te faire don d’un fils pur ». 20. Elle dit : « Comment
aurais-je un fils, quand aucun homme ne m’a touchée, et je ne
suis pas prostituée ? » 21. Il dit : « Ainsi
sera-t-il ! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de
lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part.
C’est une affaire déjà décidée ».
22. Elle devient donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec
lui en un lieu éloigné. 23. Puis les douleurs de
l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : «
Malheur à moi! Que je fusse mort avant cet instant ! Et que je
fusse totalement oubliée! » 24. Alors, il l’appela
d’au-dessous d’elle [lui disant :] « Ne t’afflige pas. Ton
Seigneur a placé à tes pieds une source. 25. Secoue
vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes
fraîches et mûres. 26. Mange donc et bois et que ton œil
se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis
[lui :] « Assurément, j’ai voué un jeûne au
Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à
aucun être humain ». 27. Puis elle vint auprès des
siens en le portant [le bébé]. Ils dirent : « Ô
Marie, tu as fait une chose monstrueuse ! 28. « Sœur de
Haroun, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère
n’était pas une prostituée ». 29. Elle fit alors
un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent : «
Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ? »
30. Mais (le bébé) dit : «
Je
suis vraiment le serviteur de Dieu. Il m’a donné le Livre et
m’a désigné Prophète.

31.
Où que je sois, Il m’a rendu béni ; et Il m’a
recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat ;
32. et la
bonté
envers ma mère. Il ne m’a

fait
ni violent ni malheureux. 33. Et que la paix soit sur moi le jour où
je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je
serai ressuscité vivant. » 34. Tel est Hissa (Jésus),
fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent. 35.
Il
ne convient pas à Dieu de S’attribuer un fils.

Gloire
et Pureté à Lui
3
!
Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement : « Sois !
» et elle est. 36. Certes, Dieu
est
mon
Seigneur
tout
comme votre Seigneur.

Adorez-le
donc.
Voilà
un droit chemin.
»
(Saint Qur’an, 19:16-36)

Que Dieu nous donne la force et le
courage de suivre Sa Parole, et d’abandonner la tradition des
hommes et leur duperie. Que la Paix et les Bénédictions
de Dieu soient avec tous les croyants sincères. 

1 Cette expression
signifie qu’Il est bien au-dessus d’un tel besoin.

2 L’enseignement du
Prophète.