Un site utilisant WordPress.com

L’islam et le miel

Les bienfaits du Miel

Je tenais dans cet rubrique à parlé d’un aliment et d’un remède étonnant et surprenant, tant du point de vue de sa composition, de la manière don il est produit, que de ces bienfaits sur la santé.

Il s’agit du miel, c’est un bienfait  qu’Allah à donné aux êtres humains, pourtant il est à la fois connu et ignoré, connu du point de vue qu’il est procurable dans beaucoup d’endroit du monde, ignoré du point de vue de ces bienfaits et grande qualité.

Le but de cet article qui s’inclut dans notre section « Islam et médecine » est de faire connaître ce que l’on trouve dans l’Islam au sujet du miel mais aussi de faire connaître ses bienfaits sur le corps humain.

Dans l’islam le miel est cité à plusieurs reprise, on trouve dans le Coran par exemple :

« De leur ventre (les abeilles), sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. «  (chapitre les abeilles, versets 68-69 * traduction approximative du sens du verset)

Dans un hadith le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam a dit :

« La guérison se trouve dans trois choses : le miel, Al-Hidjamah (la saignée) et la cautérisation par le feu, mais j’interdis à ma nation le recours à la cautérisation. » (al boukhari)

Dans un autre hadith également :

D’après   ‘Abû Sa`îd Al-Khudrî , qu’Allah soit satisfait de lui, un homme vint trouver le Prophète  et lui dit:

« Mon frère souffre de la colique ». – « Fais-lui boire du miel », répondit l’Envoyé d’Allah.

L’homme revint après un certain temps et dit: « Je lui ai fait boire du miel, mais cela ne faisait qu’aggraver sa diarrhée ». L’Envoyé d’Allah lui ordonna à trois reprises de lui donner du miel.

A la quatrième, le prophète lui ordonna de lui fait boire du miel. Mais comme l’homme répondait toujours: « Je lui en ai donné mais cela n’a fait qu’aggraver sa diarrhée », l’Envoyé d’Allah  lui dit alors: « Ce qu’Allah a dit est vrai, c’est le ventre de ton frère qui ment ». On donna encore du miel au malade et il fut guéri. (rapporté par Muslim)

( Note intéressante: dans une étude publiée dans la revue Pharmacol Res en 2001,les chercheurs ont montré que le miel a bien,une place dans le traitement des gastrites)

La science moderne à biensur confirmé les bienfaits du miel.

Parmis les bienfait du Miel:

Le miel pour la voie respiratoire

Une récente étude de l’Université de Pennsylvanie a révélée suite à une expérience menée avec des enfants qui toussaient que ceux qui prenaient du miel avant de dormir passaient une nuit plus paisible que ceux qui n’en avaient pas pris. Cette étude révèle donc l’action positive du miel sur le système respiratoire et son atténuation du mal de gorge.

L’action purgative du miel

Le hadith sur le frère malade de son ventre évoquée précédemment, témoigne de la faculté du miel à soulager des nombreux maux du ventre, notamment la colique, la dyspepsie ou l’ulcère d’estomac.

Un antiseptique, un cataplasme

Le miel soigne également les plaies. Il possède des vertus calmantes et cicatrisantes pour les blessures.

Grâce à ses propriétés antibactériennes, le miel a non seulement éliminé rapidement l’infection présente, mais il a empêché la plaie de s’infecter de nouveau. Le miel élimine les tissus morts ou contaminés et l’odeur de la plaie. Les propriétés anti-inflammatoires du miel atténuent les dèmes et les marques de cicatrisation. Le miel stimule la croissance de certains tissus pour accélérer la guérison. Il absorbe une bonne partie de l’humidité contenue dans la plaie, compromettant par la même occasion la survie des bactéries.

Son efficacité sur certains types de brûlures est attestée : il accélère la cicatrisation des tissus (voir : Jull AB, Rodgers A, Walker N, Honey as a topical treatment for wonds, Cochrane Database of Systematic Reviews, 2008, ).

Il est également utilisé sur d’autres types de plaies, avec une certaine efficacité, plus spécialement avec le miel de thym (voir Le Point, n° 1908, 9 avril 2009). Face à l’intérêt thérapeutique du miel, certains laboratoires l’incorporent dans leurs produits. C’est le cas d’un hopital en France du CHU de Limoge (classé 21ème en 2009  dans le palmarès des 50 meilleurs hopitaux de France) qui utilise du miel pour cicatrisé les plaies des patients, le professeur Descottes à lui même témoigné des effets cicatrisant impressionnant du miel (ancien chef du service de chirurgie viscérale de Limoges).

Il explique lui même comment un jours il a pris conscience des bienfaits du miel concernant la cicatrisation :

« Un jour, une jeune fille est venue me consulter pour une plaie relevant d’une appendicectomie qui ne cicatrisait pas. Je me suis lancé : j’ai demandé à mes infirmières d’appliquer du miel. Elles m’ont regardé en pensant que le patron pétait les plombs, mais trois jours plus tard la plaie était refermée. Depuis, j’ai traité plus de 3 000 malades avec succès. »

J’ai trouvé ceci dans un article parut:

« Dans le service du Pr Descottes, au CHU de Limoges, les recherches ont amené à utiliser du miel à la place des pansements cicatrisants classiques avec de très bons résultats. L’accélération de la cicatrisation générée par le miel a fait économiser des « centaines de journées » d’hospitalisation au CHU. Un avantage de l’apithérapie est aussi qu’elle est peu coûteuse. » (voir Maxi Science)

Ghislaine Pautard (assistante du professeur Bernard Descotte à déclaré:

« Dans notre hôpital, on utilise les pansements classiques mais quand on arrive à un certain stade d’évolution de la plaie, on utilise du miel et cela peut avoir des résultats extraordinaires, le miel permet une cicatrisation rapide et esthétique« ,

Un cas qui mérite d’être mentionné :

En octobre Antoine Bonfils s’élançait,  à l’assaut de l’Everest. Il en revint  sans les cinq orteils de son pied droit.

Gelés ! Impossible d’échapper à l’amputation. Rapatrié puis hospitalisé à Paris, Antoine se voit conseiller un rabotage supplémentaire de son pied afin de rabattre suffisamment de peau sur la plaie. Sinon, la cicatrisation serait longue et douloureuse.

Une perspective cauchemardesque pour ce sportif.  Il eu ensuite connaissance des résultats impressionnant obtenu par le professeur Descottes, explique Antoine. Il l’appelle à l’hôpital de Limoges, lui explique son cas et reçoit quelques jours plus tard un bocal de miel de thym accompagné d’un protocole d’application.

Il déclare lui même : « Le 1er janvier, j’entamais le traitement. Le 1er mars, la cicatrisation était achevée ! En deux mois, et sans aucune douleur ! C’était inespéré », se réjouit encore le jeune amputé. (voir l’article parut dans Lepoint « Mon médecin est une abeille »)

Un conservateur

Sa richesse en potassium fait de lui un bactéricide naturel. On peut donc l’utiliser pour conserver des aliments.

Ses vertus nourrissantes

Enfin, le miel est très utilisé dans les cosmétiques pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes, et anti-oxydantes. On le retrouve ainsi dans les soins pour cheveux, les crèmes hydratantes, les baumes, et même dans des compléments alimentaires.

Ceci est un échantillon des bienfaits et vertu du Miel (les saviez-vous ?).

Ainsi il est évident que le miel reste un remède important, qu’il ne faudrait pas négligé, on peut se demander alors pourquoi il n’est pas mis en avant ou du moins pourquoi n’est il pas plus recommandé dans le monde pharmaceutique. Il y faut savoir qu’il y a plusieurs cause à cela.  Même si pourtant aujourd’hui une prise de conscience est entrain de se passé.

L’article tiré de « lepoint » explique entre autre :

L’Occident seul a oublié le miel, surtout depuis l’avènement des antibiotiques, utilisés à tort et à travers. Il aura fallu que ceux-ci se heurtent à une résistance des microbes pour qu’il soit remis en selle. Depuis deux décennies, il fait l’objet de travaux scientifiques de plus en plus nombreux qui confirment son efficacité pour terrasser pléthore de microbes, même parmi les plus virulents. En Angleterre, aux Etats-Unis, en Allemagne, le miel commence à couler à flots dans les dispensaires et les hôpitaux. (article parut dans lepoint)

Mais il convient également d’ajouté que l’industrie pharmaceutique est malheureusement touché par l’avidité des gains, et que recommandé un remède peu couteux est très efficace n’irait probablement pas dans leurs intérêt. Quoi qu’il en soit aujourd’hui les moyens moderne tel qu’internet permet de prendre conscience de cela.

Quel miel choisir ?

Ici il s’agit de mon conseil personnel, je n’impose ceci à personne, mais je ne ferais ici que conseiller à une personne désireuse de profité des bienfaits du miel quel type de miel choisir.

Je conseil premièrement de prendre un miel qui est évidemment « pure » c’est à dire qui provient directement de la récolte du miel faite par l’apiculteur sans qu’ont y ajoute des choses, produit chimique ou autre.

Pour ma part je ne conseil pas les miels vendu dans les grandes surfaces (excepté ceux assuré d’être naturelle), je ne dis pas qu’aucun d’entre eux n’est naturel, mais c’est mon propre avis et mon opinion je ne fais pas confiance à ce genre de miel et je suis douteux vis à vis de leurs réelle provenance.

Pour ma part j’achète souvent du miel à des personnes don j’estime qu’ils sont de confiance ou du moins qui m’ont l’air de proposé ce qui est le moins douteux, lorsque j’étais à Paris j’achetais du miel au marché de Bagneux (un dimanche sur 2 un apiculteur y est présent) il vend lui même de sa propre récolte, il y a bien évidemment en France d’autre apiculteur sur d’autre marché.

A Bruxelles (Belgique)  il y a une boutique que je connais qui vend du miel du Maroc (miel de Thym, miel de caroubier, miel d’oranger..), il est vrai que par exemple 500 gr de miel de Thym coûte 25 euro, que le miel de caroubier est a 20 euro les 500 gr et que cela peut paraître cher comparé à ce qui se vend en grande surface, mais il est aussi évident que le goût et la qualité n’est pas comparable. Cet boutique se trouve à Bruxelles, rue Roger Van der Weyden N°21 , cela s’appel « centre al Fourqane ».

Mais de manière général sur internet il y a également moyen de se procuré du miel pure provenant d’apiculteur sérieux.

En ce qui concerne la cicatrisation, le miel de Thym est celui qui est recommandé dans ce cas. Le miel du Yémen (de Sidr) est également très réputé pour ses qualités et peut se vendre à 50 euro les 500 gr.

Voici donc la fin de cet article concernant un résumé des bienfaits du miel. Je tenais à montré ici encore une fois que ce qu’affirme l’islam est une réalité prouvé par la science moderne, le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam parlait sous l’effet de la révélation, il n’avait pourtant fait aucune étude médecinal.

« De leur ventre (les abeilles), sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. «  (chapitre les abeilles, versets 68-69 * traduction approximative du sens du verset)

« Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. » Coran traduction approximative

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :