Un site utilisant WordPress.com

Introduction : L’islam et la Médecine.

Suite à mon envie depuis quelque mois de vouloir publié des articles intéressant en relation avec l’Islam et la médecine, j’ai donc posté cet catégorie en rapport avec ce sujet où de nombreux articles viendront s’y ajouté insha Allah.

Il y a plusieurs raison à cela, parmi-elles :

  – L’importance que l’islam à donné aux Musulmans concernant le faite de préservé son corps, sa santé, et les moyens qu’Allah à mis à disposition des êtres humains pour atteindre ces buts.

– Faire connaître les remèdes de la médecine prophétique (médecine enseigné par le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam)

Donner des directives (tiré des paroles des savants de l’islam) concernant le Docteur musulman, qu’il pourra appliquer dans sont travail de tous les jours ainsi que dans son cabinet.

– Montré par cela aux mondes que l’islam est une religion complète qui s’occupe de l’état et de la guérison des coeurs (santé moral) mais également de l’état des corps et leurs guérison (santé corporel).

– Démontré par cela que Muhammad sal Allah alayhi wa salam était un vrai prophète, qu’il ne parlait pas sous l’effet de la passion, mais bien au contraire sous l’effet de la révélation.

– Expliquer en islam comment doit se comporter le malade envers Son Seigneur.

– Faire connaître à mes frères en islam (mais aussi aux non musulman) des remèdes permettant aux malades de sortir de leurs maladies si Allah le veut. Souvent ces remèdes ne sont pas utilisé dans le monde pharmaceutique ni mis en avant car ils ne rapportent pas beaucoup d’argent à l’industrie chimique.

Le lecteur pourrait être choqué de lire ceci, pourtant il ne faut pas en être choqué, il est prouvé par exemple que les cigarettes sont vendues, pourtant personne ne nie que cela est néfaste à la santé voir mortel, cela est  pourtant vendu car ceci leurs rapportent de l’argent. Faudrait-il donc être étonné que des remèdes naturels peu couteux ne soit pas mis en avant car ils ne seraient pas rentable à l’industrie pharmaceutique ?

Le sujet de la médecine en islam est biensur très vaste, on pourrait y consacré un seul blog à lui tout seul le concernant. Je tiens également à précisé que le but ici n’est pas de blâmé les remèdes chimique dans l’absolu. Mais je pense qu’il est très utile de connaître également les remèdes naturelles afin d’augmenter ces causes de guérison, tout en sachant biensur que la guérison provient d’Allah et que les remèdes ne sont que des causes.

Pour conclure cet introduction, voici une parole du savant ibn al Quayim:

« Nous disons : il est un autre point qui est que la médecine des docteurs en comparaison de la sienne (la médecine du prophète)  est comparable aux remèdes de grand-mères et aux remèdes coutumiers vis-à-vis de leur médecine, et cela a été reconnu par leurs experts et pontes.

Ce qu’ils possèdent de science de la médecine provient pour certains d’entre eux de l’analogie, d’autres de l’expérience, d’autres encore d’inspirations, de rêves et d’intuitions justes, et enfin d’autres encore disent qu’ils en ont pris beaucoup des animaux : en constatant que lorsque les chats dévorent des bêtes venimeuses, ils se dirigent vers la lampe et lapent l’huile afin de se soigner, ou comme les serpents qui sortent de terre les yeux recouverts, se dirigent vers les feuilles  Ar-Râziyânj [Nom perse qui désigne les plants d’anis vert] pour y frotter leurs yeux, ou encore comme l’oiseau qui s’injecte de l’eau de mer quand sa disposition naturelle est obstruée, et bien d’autres exemples mentionnés dans les principes de la médecine.

Que dire de ceci et d’autres exemples similaires face à la Révélation faite par Allah à Son Messager de ce qui est bénéfique et nuisible ? Leur médecine en comparaison de la Révélation est comparable à ce qu’ils possèdent de science face à ce qu’ont apporté les prophètes.

Plus encore, on trouve des remèdes qui guérissent des maladies, auxquels les plus grands médecins ne sont pas parvenus malgré leurs sciences, leurs expériences et analogies.

Ce sont les remèdes du cœur et de l’âme, la force du cœur, le fait qu’il se fie à Allah, ait confiance et se tourne vers Lui, la servilité, l’humiliation devant Lui, l’aumône, l’invocation, le repentir et la demande de pardon, la bienfaisance envers les créatures, le secours porté à l’affligé, et le soulagement du malheureux. »

Voir le livre: L’authentique de la médecine prophétique d’ibn Al Quayim (publié par l’édition Tawbah).

Article tiré de http://www.salafs.com

« Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. »

Coran chap 2 – verset 151 (traduction approximative du sens du verset)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :