Un site utilisant WordPress.com

Archives de juin, 2010

Islam: Est-ce que la Terre est ronde ?


Au nom d’Allah, l’Infiniment
Miséricordieux, le Très miséricordieux

 

 

Est-ce que la terre est ronde ?

 

Que les Salawate  d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed,
ainsi que sur ses proches,

et tous ses Compagnons !

 

Cette question peut-être saugrenue à
une époque où la réponse est évidente ! Mais il est intéressant ici de
proposer un texte, écrit par un traditionaliste et vieux de plus de sept
cents ans 
; période à laquelle l’obscurantisme (temporel et religieux)
régnait sur toute l’Europe. Paradoxalement, certaines tendances
musulmanes se plaisent à dénigrer ses représentants aujourd’hui, à
l’image de Sheïkh ibn Bâz accusé à tort de dire que la terre
est plate.[1]
Remettons donc les pendules à l’heure en faisant un retour dans le
temps !

 

Sheïkh el Islam ibn Taïmiya a dit [voir : Majmû’ el Fatâwa (25/193-201)] :

 

Il est établi par le Coran, la Sunna, et le
consensus de la communauté musulmane
que les astres sont ronds. Allah (
I) révèle à ce sujet : "Parmi Ses signes, il y a la nuit et le jour, le
soleil et la lune
). (Il est Celui qui a créé la nuit et le jour, le
soleil et la lune ; chacun d’eux vogue dans une orbite
". "Il n’appartient pas au soleil de rejoindre la
lune ni à la nuit de devancer le jour ;
chacun
d’eux vogue dans une orbite
". Selon ibn ‘Abbâs  (il  était un compagnon du prophète Mouhamad sal Allah alayhi wa salam et un grand interprétateur du Coran) l’orbite en question (Falak :
pouvant également être traduit pas sphère NDT) est ronde comme un fuseau
à coudre. Lisân el ‘Arab en donne la même explication. Dans ce
sens, on parle des seins arrondis (Fallaka) d’une fille. Le
Très-Haut dit également :
"Il fait
envelopper la nuit par le jour comme Il fait envelopper le jour par la
nuit
" « Envelopper » a le sens ici
d’entourer comme le fait d’entourer et d’enrouler
(Kawwara) son
turban. D’où le terme de Kura pour définir un corps rond.
C’est pourquoi, on dit que les astres ont une forme ronde (Kurawiya).
Le verbe Kawwara est employé notamment dans le Hadith
suivant : « Le soleil et la lune seront
enroulés le jour de la Résurrection, pour ensuite être
projetés dans la
Géhenne ressemblant ainsi à deux taureaux.
 »

 

Allah (I) dit : "Le soleil et la lune évoluent selon une mesure" comme la mesure d’un moulin. "Tu ne vois aucun écart dans la création du
Miséricordieux
". Cela concerne les
corps en forme de cercle contrairement aux polygones triangulaires,
quadrangulaires, etc. où il y a des écarts entre les angles et la base.
Quant au corps rond, tous ses rayons sont égaux et n’accusent aucun
écart. (…)

 

D’après el Bukhârî et Muslim, selon
Abû Huraïra, le Prophète (
r) a dit : « Lorsque vous
implorez Allah, demandez-Lui le Firdaws ; il se trouve au sommet
(mot-à-mot : au milieu et à l’endroit le plus haut ndt.) du Paradis. Son
toit, c’est le Trône du Miséricordieux.
 »
Nous sommes donc
informés que le Firdaws constitue le sommet du Paradis ; cette
description concerne uniquement les formes arrondies. Quant aux formes
carrées, leur milieu n’est pas à leur point le plus haut puisque tous
les côtés sont égaux (traduction approximative ndt.).

 

Concernant le consensus des
savants
, Iyâs ibn Mu’âwiya –le fameux Imam de la période des successeurs
des Compagnons (Tâbi’în) qui fut juge à Bassora
– affirme que le ciel se tient au-dessus de la terre comme une coupole. (…)

 

(…)

 

…même dans le cas où un homme se tient sur les mains, ne
dira-t-on pas que le ciel est en haut bien que sa tête soit en bas et
que ses pieds soient en haut ? Nous pouvons dire la même chose pour la
fourmi qui marche sous un toit, le ciel sera au-dessus de ses pieds et
son dos au-dessus du sol, en sachant que le bas se termine dans les
entrailles de la terre.

 

En outre, certaines étoiles se
trouvent au fin fond de la galaxie bien qu’au même moment elles soient
au-dessus de nos têtes ; aucune d’entre elles ne se situe en dessous de
nous. Si dans l’esprit, celles-ci donnent l’illusion d’être en bas,
c’est uniquement de façon relative. (…) Les sciences fondées ne font que
confirmer les enseignements du Messager d’Allah
 (
r). Par conséquent, ne pas reconnaître que les
astres sont ronds, c’est aller à l’encontre de toutes les formes de
preuve possible (tant textuelle que rationnelle).

 

Que les Salawates d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed,
ainsi que sur ses proches,

et tous ses Compagnons !

 

Traduit et adapté par :

Karim ZENTICI

[1] Voici la référence du texte dans lequel Sheïkh ibn
Bâz dément en personne cette accusation : Majmû’ Fatâwâ wa Maqâlât
Mutanawwi’a
(3/156-162). 

[2] Rapporté par Abû Dâwûd et d’autres savants, selon Jubaïr ibn
Mut’im.

[3] Sheîkh Mahmûd Shukrî el Âlûsî précise au
sujet du mouvement de la terre dans l’univers : « A notre époque, la
théorie de Pythagore, le fameux philosophe astronome, a gagné les
esprits après avoir longtemps connu l’anonymat et le mépris. Celle-ci
avance que la terre tourne sur elle-même dans un cycle quotidien, et
autour du soleil qui est le centre du système solaire, dans un cycle
annuel. La terre en mouvement dans l’espace, ne serait qu’une orbite
dans ce système, elle est en gravitation autour du soleil comme
n’importe quelle autre planète. En cela, cette théorie s’oppose à celle
de Ptolémée disant que les astres sont fixes comme des clous fixés sur
une porte. 
» [Voir Mâ Dalla ‘alaïhi el Qur-ân d’el Âlûsî,
recension  de Mohammed Zuhaïr e-Shâwîsh,
analyse des Hadith par Sheïkh el Albânî (p.
11-12)]

Note personnel: je n’ai pas mis tous le texte mais la plupart du texte, lorsque j’ai passé un passage je l’ai mentionné par (…) aussi j’ai ajouté certaines parenthèse afin de clarifier certaines choses au non musulman, lorsque je mets des parenthèse je dis " note personnel ".

Aussi ce texte est intéressant car il nous démontre à quel point les savants de l’islam ont été élevés par le Coran et la tradition prophétique en terme de connaissance, pour l’information rappelons qu’ibn Taymiya l’auteur du texte plus haut est mort en 728 du calendrier musulman soit depuis plus de 6 siècles.

J’ajoute également une parole intéressante d’un savant contemporain sur le sujet, cheikh Bin Baz (ancien mufti d’Arabie Saoudite) car j’ai remarqué que certains chrétiens veulent faire croire que celon l’islam la Terre serait plate, cela fera donc taire les mauvaise langue, le texte plus haut et celui-ci bas que je joint suffira largement.

Cheikh Bin Baz dit :

D’après les gens de
science
(les savants de l’islam) la terre est ronde, en effet Ibn Hazim
et un groupe d’autres savants ont mentionné qu’il y a un consensus
(accord unanime,
Ijma’) parmi les gens de science
qu’elle est ronde
. Cela signifie que tout est relié ensemble, faisant de
la forme de la planète entière une boule. Cependant, Allah a aplani la
surface
pour nous et Il y a placé des montagnes fermes et y a placé les
animaux et les mers comme une miséricorde pour nous. Pour cette raison,
Allah a dit :
« et
(ne regardent-ils pas) la terre
comment elle est nivelée
(Sutihat) »
[Saint Coran Al-Ghashiya :20 traduction approximative du verset]

 


Donc, la Terre a été aplanie pour nous en ce qui concerne
sa surface
, pour que les gens puissent y vivre et pour que les gens
puissent y être à l’aise. Le fait qu’elle soit ronde n’empêche pas sa
surface d’être plate
. Ceci parce que quelque chose qui est rond et très
grand, s’il est aplani (sa surface), alors sa surface deviendra très
vaste ou large (c’est-à-dire d’apparence plate). Oui. »


Source : Programme radio Nurun
‘alad-Darb
voir également
Majmû’ Fatâwâ
wa Maqâlât
Mutanawwi’
a (3/156-162). ( Traduction Salafs.com )

Le lien entre les péchés et les tremblements de Terre

Les péchés et les tremblements de Terre

Question :

 Un
journaliste décrit celui qui ramène les tremblements de terre et les
volcans aux péchés des hommes en disant que ce sont des gens qui croient
en des superstitions (Khouraafi). Quel est le verdict au sujet de cette
parole?


Réponse de cheikh al Fawzan :

C’est lui qui croit en des
superstitions
. C’est sur lui que s’applique la description d’être
superstitieux (Khouraafi). Celui qui dit que les tremblements de terre
se produisent à cause des péchés des hommes, c’est un croyant et ce
n’est pas quelqu’un qui croit en des superstitions
. Le superstitieux,
c’est uniquement celui qui dit que les tremblements de terre ne sont pas
causés par les péchés des hommes. Il ne se tient sur aucune preuve !

أحسن الله إليكم سماحة الوالد يقول
السائل : هناك صحفي يصف من يرجع الزلازل والبراكين إلى ذنوب العباد بأنه من
الخرافيين ، ما حكم قوله هذا ؟

العلامة الفوزان حفظه الله

هذا هو الخرافي ، ينطبق عليه هو وصف
الخرافي ، أما الذي يقول إن الزلازل بذنوب العباد هذا مؤمن وليس بخرافي ،
إنما الذي يقول إنها ليست بذنوب العباد هذا هو الخرافي الذي لا يستند إلى
دليل . نعم

.

تحميل المادة

http://www.sahab.net/forums/showthread.php?t=379288

J’aimerais ajouté que certains non musulmans pensent que parcequ’ils arrivent que des fois des tremblements de Terre touchent des pays musulmans, ils disent que c’est une preuve qu’Allah n’éxiste pas sinon Il aurait épargné les croyants, hors ce raisonnement est faux et ceci car ont ne peut connaître toutes les sagesses qui surviennent lorsqu’Allah fait trembler la Terre. Cela peut être à cause des péchés de nombreux musulmans qui ne pratiquent pas bien l’islam et cela peut avoir de bonne conséquence comme le faite de pousser les gens à se rappeler d’Allah et de revenir à la pratique correct de l’islam etc… Il est donc faux de prendre cet argument pour vouloir nier que Dieu éxiste et dans un même temps affirmé que cela ne serait que le fruit d’un "pure hasard".
 

Les paraboles dans le Saint Coran – Ibn al Quaym

– Explication des paraboles dans le Noble Coran
par Ibn al Quaym


"…et ces paraboles, nous les citons aux gens afin qu’ils réflechissent…" Coran S.59 V.21

Introduction:

Voici un chapitre que j’ai voulu retranscrire tiré du livre traduit par l’édition Daralmuslim intitulé "Explication des paraboles dans le Noble Coran" d’ibn al Quaym qu’Allah lui fasse miséricorde. Cela parce-que ce livre m’a marqué et m’a beaucoup touché car dans ce livre ibn al Quaym cite de nombreux versets qui sont des paraboles qu’Allah cite dans le Coran, ensuite ibn al Quaym les expliquent et en puisent de nombreux trésors qui peuvent nous échappé et nous démontrent que ce Coran provient d’Allah, Lui qui a cité les meilleurs exemples dans Son Livre. En voici un extrait (j’ajoute que ceci est avant tout un rappel pour moi en 1er) :

Allah dit :  

أَلَمْ تَرَ كَيْفَ ضَرَبَ اللّهُ
مَثَلاً كَلِمَةً طَيِّبَةً كَشَجَرةٍ طَيِّبَةٍ أَصْلُهَا ثَابِتٌ
وَفَرْعُهَا فِي السَّمَاءِ 

تُؤْتِي أُكُلَهَا كُلَّ حِينٍ
بِإِذْنِ رَبِّهَا وَيَضْرِبُ اللّهُ الأَمْثَالَ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمْ
يَتَذَكَّرُونَ 

وَمَثلُ كَلِمَةٍ خَبِيثَةٍ كَشَجَرَةٍ
خَبِيثَةٍ اجْتُثَّتْ مِن فَوْقِ الأَرْضِ مَا لَهَا مِن قَرَارٍ 

يُثَبِّتُ اللّهُ الَّذِينَ آمَنُواْ
بِالْقَوْلِ الثَّابِتِ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَفِي الآخِرَةِ
وَيُضِلُّ اللّهُ الظَّالِمِينَ وَيَفْعَلُ اللّهُ مَا يَشَاءُ 

(dans la traduction approximative du sens des verset):

"N’as-tu pas vu comment Allah propose en parabole
une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la
ramure s’élançant dans le ciel ?
Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce
de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l’intention des gens afin
qu’ils s’exhortent.
Et une mauvaise parole est pareille a un mauvais
arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n’a point de stabilité.
Allah affermit les croyants par une parole ferme,
dans la vie présente et dans l’au-delà. Tandis qu’Il égare les injustes.
Et Allah fait ce qu’Il veut."
Coran Chapitre : Ibrahim (Abraham) verset 24 à 27

(ici commence l’explication d’ibn al Quaym):

Allah compare la bonne parole à un bon arbre car cette bonne parole donne naissance aux actes de bien, tout comme le bon arbre porte ses bons fruits.

Cette signification est claire, si l’on se base sur l’explication que donne la majorité des commentateurs. Ils disent en effet que " La bonne parole c’est témoigner que seul Allah mérite d’être adoré (lâ ilâha illa Allah) ". Cette formule est à la base de tous les actes de bien, visibles ou secrets. Tout acte de bien, agréé par Allah, est donc le fruit de cette phrase.

‘Ali b. Talha rapporte d’après Ibn ‘Abbas que " L’expression " son tronc est ferme " signifie la formule " Seul Allah mérite d’être adoré (lâ ilâha illa Allah) " présente dans le coeur du croyant. " Ses branches montent au ciel " ce qui signifie qu’elle permettent aux actes réalisés par le croyant de s’élever vers le ciel ".

Al-Rabî b. Anas explique qu’ "une bonne parole" illustre la foi, la foi est le bon arbre, son tronc ferme, inébranlable est la pureté de cette foi, les branches qui montent au ciel sont la crainte révérencielle d’Allah".

Selon cette explication la comparaison est encore plus forte, plus claire et plus belle. En effet, Allah compare l’arbre du monothéisme qui habite le coeur à un bon arbre dont le tronc est enraciné et dont les branches vont très haut dans le ciel, il ne cesse de porter ses fruits, à chaque instant.

En méditant cette comparaison on remarque qu’elle correspond parfaitement à l’arbre du monothéisme qui se trouve fermement ancré dans le coeur, les ramifications -les bonnes oeuvres montent au ciel. Les bonnes oeuvres sont continuellement les fruits de cet arbre. Leur importance dépend de la fermeté de cette parole dans le coeur, à l’amour que ce dernier éprouve pour elle, à la pureté des sentiments qu’il ressent pour elle, à la véritable connaissance qu’il a d’elle, aux soins qu’il emploie pour accomplir son devoir envers cette parole comme il se doit… Toute personne qui possède un coeur où s’ancre cette parole portant son véritable sens… Un coeur qui reflète ce dernier… Un coeur qui en est complètement imprégné, portant la teinte d’Allah qui est la plus belle de toutes…

Lorsque cette personne comprend la réalité des qualités que son coeur attribue à Allah, que sa bouche en témoigne, que les membres de son corps le confirment… Lorsqu’elle nie que cette réalité et tout ce qu’elle implique puisse être attribuée à un autre qu’Allah, Puissant et Majestueux, et que le coeur et la langue de ce monothéiste s’accordent à prononcer ces négation et affirmation…

Lorsque ses membres remettent leurs rênes à l’Être dont elle a attesté l’unicité, de plein gré, empruntant les sentiers de leurs Maître, docilement, ne souhaitant aucune autre voie, tout comme le coeur ne désire rien d’autre que son véritable Être adoré…

Il ne fait aucun doute que cette parole, pronvenant de ce coeur, prononcée par cette bouche, ne cessera de porter ses fruits. Ces derniers sont les bonnes oeuvres qui montent vers le Haut Seigneur.

Cette bonne parole engendre une bonne récolte à chaque fois qu’une bonne action lui est associée. Ces bonnes actions permettent à la bonne parole de s’élever, comme Allah l’a affirmé en disant que "Vers Lui monte la bonne parole, Il élève les bonnes actions". Il affirme donc, loin de Lui tout défaut, que les bonnes actions élèvent la bonne parole et que cette dernière apporte de bonnes actions, sans cesse, à celui qui la prononce.

Ainsi donc, lorsque le croyant atteste de la formule du monothéisme, en ayant connaissance de sa signification, de ce qu’elle nie et affirme réellement, en se parant des qualités qu’elle implique, en réalisant son témoignage par les actes de son coeur, de sa langue et de ses membres… C’est à ce moment que cette parole, provenant de ce témoin, possède un tronc fermement ancré dans le coeur, ses ramifications s’unissent au ciel et elle ne cesse de porter ses fruits.

Le Croyant et le palmier

(Ibn al Quaym poursuit):

Certains prédécesseurs ont affirmé que le bon arbre était le palmier, comme le prouve le hadith sahih rapporté par ‘Umar.

D’autres ont avancé qu’il s’agissait du croyant lui-même. En effet, Muhamamad b. Sa’d relate: mon père m’a rapporté d’après mon oncle, lui-même d’après son père, lui-même d’après son père qu’au sujet du verset :

"N’as-tu
pas vu comment Allah propose en parabole
une bonne parole pareille à un bel arbre.."

Ibn ‘Abbâs a dit " Le bon arbre désigne le croyant, le tronc fermement ancré dans le sol et les branches déployées dans le ciel signifient que le croyant, sur terre, agit et parle puis tout cela atteint les cieux. lui est sur terre ".

Au sujet de l’allégorie de la bonne parole comparée à un bon arbre ‘Atiyya al-‘Awfi a dit " Cela désigne le croyant, la bonne parole et les actes corrects ne cessent d’émaner de lui et de monter vers Allah ".

Al-Rabî’ b. Anas explique que " Son tronc est ancré est ferme et ses branches se déploient dans le ciel " ceci désigne le croyant, cette comparaison illustre la pureté des actes destinés à Allah seul, l’adoration qui lui est exclusivement vouée ", " Son tronc est ancré " autrement dit le fondement de ses actes est ancré dans le sol, " Ses branches se déploient dans le ciel " signifie que cette personne est réputée dans le royaume céleste ".

Les deux thèses ne sont pas incompatibles. En effet le croyant est l’objet de l’allégorie et il y a une comparaison réciproque entre lui et le palmier. si le palmier est un bon arbre alors le croyant qui lui est comparé l’est à plus forte raison. D’autres prédécesseurs ont affirmé qu’il s’agissait d’un arbre du paradis, or le palmier est un des plus nobles arbres paradisiaques.

Cette image recèle des merveilles de sciences plus subtiles les unes que les autres, comme l’implique le savoir et la parfaite sagesse de Celui qui l’a formulée. Loin de Lui tout défaut.

On remarque ainsi que tout arbre possède nécessairement des racines, un tronc, des branches, des feuilles et des fruits.

L’arbre de la foi, de l’islam, est dans le même cas, comme le veut la similitude entre les deux éléments d’une comparaison.

Ainsi donc, les racines de cet arbre sont le savoir, la connaissance et la certitude. Son tronc est la pureté, ses branches sont les actes. Ses fruits sont les effets louables découlant des actes correctement accomplis, ainsi que les belles qualités, les bonnes manières, le bel aspect, l’attitude qui inspire l’admiration. Tous ces indices permettent de conclure que cet arbre est fermement planté dans le coeur.

Lorsque la connaissance est correct, conforme à son objet, tel qu’Allah a fait descendre Son livre pour l’affirmer… Lorsque la conviction est également conforme aux informations qu’Il a données de Sa personne et à celles que Ses messagers ont données de Lui. Lorsque la pureté habite le coeur, que les actes sont conformes aux ordres donnés et que l’allure, l’impression donnée, concorde avec ces principes… Alors cela nous apprend que l’arbre de la foi est présent dans le coeur, son tronc est ferme et ses branches montent vers le ciel. Sinon, on saura que l’arbre qui se trouve dans le coeur n’est autre que ce mauvais arbre déraciné qui gît sur le sol, sans aucune attache.

On remarquera également que les arbres ne continuent à vivre qu’en étant approvisionnés par une source d’énergie leur permettant de se développer et d’être irrigués, sinon ils menacent de se dessécher. Il en est de même pour l’arbre de l’islam qui habite le coeur. Si le musulman ne prend pas régulièrement soin de lui en l’arrosant de science utile et de bonnes oeuvres, du rappel qui aboutit à la réflexion et de réflexion qui amène à se rappeler… S’il ne fait pas cela l’arbre ne tardera pas dépérir.

Il est rapporté dans le Musnad de l’imam Ahmad, d’après Abù Houreyra, que le messager d’Allah sal Allah alayhi wa salam a dit : " Dans le coeur, la foi s’use comme un vêtement. Renouvelez donc votre foi ".

De manière générale, ne pas entretenir régulièrement une plante c’est l’exposer à une mort imminente. Cela nous permet de savoir à quel point les gens ont besoin des adorations qu’Allah leur a ordonné d’accomplir régulièrement… Ce qui montre à quel point Allah a pitié de nous, à quel point ses faveurs et sa bonté envers Ses esclaves sont grandes. Et ce, car Il leur a instauré ces rites et en a fait la source irriguant le monothéisme qu’Il a planté dans leurs coeurs.

Remarquez également que les graines semées, les germes profitables, sont, selon une habitude voulue par Allah, envahis par les mauvaises herbes et autres parasites. Et donc, si le jardinier prend régulièrement soin de la plantation, en taillant et en ôtant ces impuretés, la semence arrivera pleinement à maturité. Cela permettra une récolte plus abondante et bien meilleure. Sinon, les mauvaises herbes ne tarderont pas à submerger les végétaux et à devenir majoritaires, si bien que les tiges faiblissent et ne produisent qu’une médiocre récolte, dont l’importance diminue selon le degré de prolifération des parasites. Ceux qui manque de compréhension leur permettant de saisir cette signification et de l’extrapoler seront privés d’un grand intérêt, sans même en avoir conscience.

Le croyant est donc constamment en quête de deux éléments : irriguer l’arbre et en assainir les alentours. Le premier permet à l’arbre de perdurer, le deuxième lui permet d’atteindre la maturité. A Allah nous demandons de l’aide, à Lui nous nous en remettons. Voila donc certaines subtilités et sagesses que renferme cette grandiose allégorie. Il est fort probable qu’il ne s’agisse là que d’une goutte d’eau dans un océan, selon ce que perçoivent nos intelligences déficientes, nos coeurs tâtonnants, nos connaissances limitées et nos actes pour lesquels on doit se repentir et implorer le pardon divin….

En effet, si nos coeurs étaient purs, si nos esprits étaient limpides, si nos âmes étaient grandies, si nos actes étaient exclusivement voués à Allah et si notre ambition était sincèrement de comprendre le discours venant du Très Haut et de Son messager sal Allah alayhi wa salam…. Nous aurions pu découvrir à la parole d’Allah des significations, subtilités et sagesses qui auraient éclipsé toutes les autres formes de connaissances. C’est là que l’ont prend toute la mesure de la science des compagnons, qu’Allah les agrées. La différence entre leur savoir et celui des générations postérieures est semblable à la différence entre leurs mérites respectifs. Allah sait mieux que quiconque où acheminer ses faveurs et qui entourer de soins particuliers.

( Ensuite ibn al Quaym explique la partie concernant " Et une mauvaise parole est pareille a un mauvais
arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n’a point de stabilité…"
pour en savoir l’explication il faut revenir au livre )

Source : "Explication des paraboles dans le Noble Coran" d’ibn al Quaym (savant musulman mort en 751 de l’hégire correspondant à l’an 1350 du calendrier grégorien) qu’Allah lui fasse miséricorde traduit par l’édition Daralmuslim p 78 à 86 traduit par Rachid Ouzzi (professeur d’arabe diplômé de l’Université de La Sorbonne) publié avec l’accord de l’édition.

Titre en arabe : الامثال في القرآن الكريم



"N’as-tu
pas vu comment Allah propose en parabole
une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la
ramure s’élançant dans le ciel ?
Il donne à tout instant ses
fruits, par la grâce
de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l’intention des gens afin
qu’ils s’exhortent.
Et une mauvaise parole est pareille a
un mauvais
arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n’a point de stabilité.
Allah affermit les croyants par une parole ferme,
dans la vie présente et dans l’au-delà. Tandis qu’Il égare les injustes.
Et Allah fait ce qu’Il veut."
Coran Chapitre : Ibrahim (Abraham) verset 24
à 27



"…et ces paraboles, nous les citons aux gens afin qu’ils
réflechissent…"
Coran S.59
V.21

Les premiers pas du nouveau Musulman

Les premiers pas du nouveau Musulman

Salam alaykoum,

Voici une série très intéressante concernant les nouveaux convertis à l’islam, en voici le descriptif :

Les premiers pas du nouveau musulman…

Cher frère converti et chère sœur
convertie ! Vous vous posez sûrement une question essentielle : Comment
développer votre Islam ? Quand vous avez embrassé l’Islam, vous avez
commencé une nouvelle page de votre vie
, la plus belle. Vos péchés
antérieurs, Allah vous les a pardonnés en embrassant l’islam. Le nouveau
musulman est comparable à un nouveau-né à la candeur innocente qui n’a
commis aucun péché. Fort de ce bel acquis, à vous désormais de
développer et de fortifier votre Islam.
Comment ? En étendant la sphère
de votre savoir islamique, cette série vous y aidera de la meilleure
façon si Allah veut. En effet notre frère bien-aimé Abdel-Malik a pris
soin de montrer les vertus de votre religion et d’expliquer ses points
essentiels et indispensables.
D’ailleurs, le titre initial de la série
est « l’indispensable dans l’apprentissage de la religion immuable ».
Cette série peut toute aussi être offerte à une personne prête à se
convertir ou attirée par l’Islam.
Les premiers pas en Islam du nouveau
musulman peuvent s’annoncer périlleux (relations familiales, vision des
autres, etc), cette série contribuera à préserver votre Islam, à le
consolider et à l’affermir. En vous convertissant, vous avez procuré à
vous-même tant de bien. Vous êtes alors comparable à celui qui a
découvert un immense trésor. Une telle personne aura certes des
contestataires qui essayeront de le lui usurper.
Certaines gens
essayeront de vous éloigner de votre nouvelle religion et vous
tourneront en dérision. Ils accuseront l’Islam de tant de mensonges et
tenteront de détourner votre esprit par des points équivoques.
Armez-vous de science et de patience ; cette série sera votre bouclier
pour parer et votre épée pour conquérir !

(Écrit par Abdelmalik l’auteur de la série)

الدروس للمسلمين الجدد

Voici la liste des cours disponible :

Cours n°1 : Énoncé des vertus de l’islam/L’unicité
(Tawhid)/L’équité/La religion…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-1.mp3

Cours n° 2 : Énoncé des objectifs de la charia/La
préservation de cinq choses existentielles…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-2.mp3

Cours n° 3 : Explication des deux attestations/ Ses
deux piliers : l’affirmation et…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-3.mp3

Cours n° 4 : L’islam : Explication du terme « Islam
»/Démonstration multiple du…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-4.mp3

Cours n° 5 : Les bénéfices de la foi en
Dieu/Explication de la foi en les anges/Ses…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-5.mp3

Cours n° 6 : Explication de la foi aux prophètes/Ses
bénéfices divers/ Explication…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-6.mp3

Cours n° 7 : Explication de la foi au destin bon ou
mauvais/Les piliers de l’Islam/ Les…

http://www.dourouss-abdelmalik.com/mp3/fr-Islamhouse-PremierPas-7.mp3

Au cas ou les liens ne fonctionnerait plus veuillez vous rendre ici : 

http://www.dourouss-abdelmalik.com/index.php?option=com_content&view=article&id=215&Itemid=62

Et pour finir voici un descriptif d’Abdel Malik al firansi, celui qui a fait ces cours :

Abdel
Malik Abou Adam Al-Firansi (de son prénom Christophe,
avant sa conversion à l’Islam
)
est licencié de la faculté du hadith de l’Université de Médine et
prêcheur au centre de prêche et d’orientation religieuse de la ville de
Joubail en Arabie Saoudite, il a également appris la langue arabe. Ce centre est supervisé par le ministère des
affaires religieuses du Royaume d’Arabie Saoudite.

le Hajj et la Umrah à prix intéressant

Accomplir le Hajj et la Oumrah à prix intéressant ?

Voici un site pour les personnes désireuses d’accomplir le grand pélerinage ainsi que le petit pélerinage à La Mecque à prix intéressant :