Un site utilisant WordPress.com

Archives de avril, 2009

Les fondements de tous les péchés

Salam alaykoum,

Les Fondements de tous les péchés 

(expliqué par le savant ibn al Quaym)

Les fondements de tous les péchés, majeurs ou mineurs, sont au nombre de trois : lier son coeur à autre qu’Allah ( ), obéir à la force de la colère, et obéir à la force des désirs. [ Ces fondements ] sont donc : le polythéisme, l’injustice et la turpitude (*)

(note : *) ibn al Quaym fait allusion au hadith dans lequel ‘Abd Allah ibn Mas’ud (qu’Allah l’agrée) interrogea le prophète (Mouhamad sal Allah alayhi wa salam) sur les péchés les plus graves et qu’il répondit : " Que tu donnes un associé à Allah alors qu’Il t’a créé. Que tu tues ton enfant de crainte d’avoir à le nourrir. Que tu forniques avec la femme de ton voisin. " (Al boukhari : 4761)

Le plus haut degré de l’attachement à autre qu’Allah ( ) est le polythéisme et le fait d’invoquer une autre divinité que Lui (note de ma part: Il n’y a biensur de vraie divinité qu’Allah). Le plus haut degré de l’obéissance à la force de la colère est le meurtre, et le plus haut degré de l’obéissance à la force des désirs est la fornication.

C’est pour cela qu’Allah ( ) a rassemblé ces trois [fondements] dans Sa Parole :

" Ceux qui n’invoquent pas d’autre divinité avec Allah, ne tuent pas l’âme qu’Allah a rendue sacrée, sauf de plein droit, et qui ne commettent pas la fornication " (Saint Coran, chapitre al-Fourqân, verset 68)

Chacune de ces choses appelle l’autre : le polythéisme appelle l’injustice et les turpitudes, de la même manière que la sincérité et l’unicité d’Allah les écartent de celui qui les pratique. Allah ( ) dit :

" Ainsi Nous avons écarté de lui le mal et la turpitude. Il était certes parmi Nos serviteurs élus (sincères). " (Saint Coran, chapitre 12, verset 24)

(Dans ce verset), le mal signifie la passion amoureuse interdite (Al-‘Ishq) et la turpitude la fornication.

De même, l’injustice appelle le polythéisme et la turpitude, car le polythéisme est la plus grande des injustices, tout comme l’unicité d’Allah est la plus grande des justices. La justice accompagne l’unicité d’Allah et l’injustice accompagne le polythéisme, et c’est pour cela qu’Allah ( ) les lie, comme dans Sa Parole :

" Allah atteste, ainsi que les anges et les gens de science, qu’il n’y a de divinité (digne d’adoration) que Lui, Celui qui applique la justice. " (Saint Coran, chapitre Al-‘Imrane, verset 18)

" Le polythéisme est vraiment une injustice immense " (Saint Coran, chapitre Luqmân, verset 13)

La turpitude appelle également le polythéisme et l’injustice, surtout si le désir de l’accomplir se renforce. Ellle ne se produira alors qu’en pratiquant une forme d’injustice avec l’aide de sorciers et de Satan. Allah ( ) a lié la fornication au polythéisme dans Sa Parole :

" Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une polythéiste. Et la fornicatrice ne sera épousé que par un fornicateur ou un polythéiste. Mais cela a été interdit aux croyants. " (Saint Coran, chapitre an Nur, verset 3)

Chacune de ces trois choses amène et appelle à une autre. C’est pour cette raison que plus l’unicité est faible et le polythéisme fort dans le coeur, et plus la turpitude sera importante, de même que l’attachement et l’amour portés aux images. C’est en ce sens qu’Allah ( ) dit :

" Tout ce qui vous a été donné ( comme bien ) n’est que jouissance dérisoire, éphémère de la vie présente; mais ce qui est auprès d’Allah est meilleur et plus durable pour ceux qui ont cru et qui placent leur confiance en leur Seigneur, qui évient (de commettre) les péchés les plus graves ainsi que les turpitudes, et qui pardonnent après s’être mis en colère " (Saint Coran, chapitre As- Shûra, verset 36-37)

[ Allah ( ) ] nous informe que ce qu’il y a auprès de Lui est meilleur pour celui qui croit et place sa confiance en Lui, c’est cela l’unicité d’Allah. Puis Il dit : " qui évitent (de commettre) les péchés les plus graves ainsi que les turpitudes " en cela ils s’éloignent de ce qui appelle à la force des désirs. Puis Il dit : " et qui pardonnent après s’être mis en colère " en cela ils s’écartent de la force de la colère

Allah ( ) a ainsi réuni l’unicité, la chasteté et la justice qui regroupent tout le bien.

source: Extrait du livre al fawaid du savant ibn al Quaym ou il y a regroupé diverses sagesse contenue dans le Coran et la tradition du prophète Mouhammad sal Allah alayhi wa salam, ce livre a été traduit en français par l’édition Tawbah sous le titre " les méditations d’ibn al-Quaym " , ceci était d’ailleurs un extrait du livre ( voir page 178,179 et 180 ) retranscrit avec la permission de l’édition.

Ce texte est biensur avant tout un rappel pour moi en premier.

Publicités