Un site utilisant WordPress.com

Archives de juillet, 2008

le lien entre Allah et Ses creatures

salam alaykoum,
 
Le lien entre Allah et Ses creatures
 
par cheikh al Fawzan ( Suite )
 

( Pour lire la premiere partie, veuillez vous rendre au post plus bas )

[ chapitre 4 – Verset 36 ]

Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et ce que vos mains possedent, car Allah n’aime pas, en vérité, le présomptueux, l’arrogant.”

Allah a énoncé dans ce noble verset 10 droits et c’est pour celà que ce verset est appellé :

âyat al huqooqi al 3acharah (le verset des 10 droits).

Et Allah a commencé par Son droit propre (Adorez Allah et ne Lui associez rien) ensuite Il a cité le droit des parents,

puis celui des prôches, puis celui des orphelins, celui des pauvres etc …

Et Allah gloire et pureté à Lui lorsqu’Il nous conte les recommandations de luqmân à son fils, il nous dit

(traduction rapprochée du sens) :

[ chapitre 34 – Verset 13 ]

“Et lorsque Luqmân dit à son fils tout en l’exhortant : Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme..”

Puis Il continu en disant (traduction rapprochée du sens) :

[ chapitre 34 – Verset 14 ]

“Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère.”

Ici nous voyons donc que le premier droit à être cité en priorité est celui d’Allah qui n’est autre que le fait de l’adorer Seul sans associé, à l’exception de tout autre, puis après cela Allah gloire et pureté à Lui cite le droit des parents.

De même dans un hadith authentique rapporté par Mu3adh dans lequel le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam

lui a dit :

[ Rapporté par al boukhary, mouslim, at tirmidhi, Ahmad et ibn Mâjah ]

“Ô Mu3adh connais-tu le droit d’Allah sur les serviteurs ? et le droit des serviteurs sur Allah ?”

Mu3adh répondit alors :

“Allah et son messager sont les plus savants”

Le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam dit alors :

Le droit d’Allah sur les serviteurs est qu’il l’adore sans rien Lui associer, et le droit des serviteurs sur Allah est qu’Il ne châtie pas quiconque l’adore sans rien Lui associer”

Mu3adh dit alors :

“Ô Messager d’Allah, Puis-je annoncer la bonne nouvelle aux gens ?”

Le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam dit alors :

“Non ! Ne leurs dit rien de peur qu’ils se reposent dessus”

Dans ce hadith le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam met en évidence que le droit d’ Allah sur les serviteurs :

et c’est le fait qu’on l’adore sans rien lui associer.

Puis le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam a mis en évidence les fruits, les bénéfices qui découlent de cette

adoration quand il nous dit : “ et le droit des serviteurs sur Allah est qu’Il ne châtie pas quiconque l’adore sans rien Lui associer “.

Ainsi les fruits, les bénéfices de l’adoration d’Allah sont qu’ils empèchent le châtiment d’Allah le Tout Puissant,

ils sont une protection contre le châtiment d’Allah et ils entrainent Sa Miséricorde, Son affection, Son amour pour

ses serviteurs, “on voit clairement “ que cette adoration est le lien, la liaison entre les serviteurs et Allah qu’Il soit

glorifié.

Et c’est pour cela que l’appel des prophètes que la prière et la paix soient sur eux de même que ceux qui les

suivent jusqu’au jour dernier leur appel a toujours débuté par l’adoration d’Allah, la première chose à quoi ils ont

appelés les communautés et les gens :

Qu’ils adorent Allah et qu’ils ne lui associent rien !

Nouh (Noe) ‘alayhi salât wa salâm qui fût le premier Messager envoyé à l’humanité commença sa prophétie en disant

aux gens (traduction rapprochée du sens) :

[ chapitre 4 – Verset 36 ]

“Adorez donc Allah et ne Lui associez rien !”

C’est à dire : Adorez donc Allah vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui !

[ chapitre 7 – Verset 59 ]

Nous avons envoyé Nouh (Noe) vers son peuple. Il dit : “ Ô mon peuple, adorez donc Allah. vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui””

[ chapitre 7 – Verset 73 ]

Il dit : “ Ô mon peuple, adorez Allah. vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui””

De même que le prophète Houd ‘alayhi assalâm.

[ chapitre 7 – Verset 65 ]

Et (Nous avons envoyé) au Aad, leur frère Hud, qui leur dit : “ Ô mon peuple, adorez Allah. vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui“”

De même que le prophète Sâlih ‘alayhi salâm.

[ chapitre 7 – Verset 73 ]

“Et (Nous avons envoyé) au Thamud, leur frère Sâlih, qui dit : “ Ô mon peuple, adorez Allah. vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui””

De même que le prophète shou’ayb ‘alayhi salâm.

[ chapitre 7 – Verset 85 ]

“Et (Nous avons envoyé) au Madyan, leur frère Chu3aïb qui leur dit : “ Ô mon peuple, adorez Allah. vous n’avez pas d’autres divinités digne d’adoration en dehors de Lui “”

Et ainsi de suite l’ensemble des prophètes que la prière et la paix soient sur eux ont commencé leur da’wah, leur

prêche en appelant les gens à adorer à Allah le Tout Puissant et à délaisser l’adoration vouée à tout autre que Lui,

que ce soit une statue ou tout autre chose car c’est le droit exclusif d’Allah qu’Il soit glorifié, et quiconque l’aura mis en pratique aura certes réussi dans cette vie d’ici-bas et il fera parti des bienheureux dans l’au-delà.

Et par opposition quel que soit l’acte d’adoration mis en pratique ou quel que soit l’acte pieux effectué en vue de

satisfaire Allah, si celui qui l’accomplit est déficient dans le droit d’Allah, si celui qui l’accomplit associe à Allah dans son adoration alors quel que soit l’acte accompli il sera rejeté et tombera en poussière, il ne sera d’aucune utilité quelconque car il n’aura pas été fondé sur une base correcte, un dogme valide, parce que le droit d’Allah n’aura pas été respecté.

Et Allah nous dit dans le Qour-ân (traduction rapprochée du sens) :

[ Sourate 39 – Verset 65 et 66 ]

En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : “Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants

Et il nous dit également (traduction rapprochée du sens) :

[ Sourate 6 – Verset 88 ]

“Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain

Et le droit d’allah qui est le fait d’adorer Allah sans rien lui associer, adorer Allah en lui vouant un culte pur, si il est

pleinement réalisé pour Allah le très haut alors le serviteur (ou la servante) sera preservé de l’enfer et il entrera au paradis, et si cet adorateur avait quelques manquements dans ses actes d’adoration ou si il avait commis des

péchés qui n’atteignent pas le niveau de shirk ( association a Allah ), qui n’entrent pas sous la dénomination de polythéisme alors certes …

[ Sourate 4 – Verset 116 ]

“Allah ne pardonne pas qu’on lui donne des associés, à part cela il pardonne à qui il veut

[ Sourate 4 – Verset 48 ]

“et quiconque donne un associé à Allah a certes commis un péché immense”

[ Sourate 4 – Verset 116 ]

“et quiconque donne un associé à Allah a certes commis un péché immense c’est certes égaré d’un égarement évident”

[ Sourate 5 – Verset 72 ]

“Et quiconque associe à Allah, alors certes Allah lui a interdit l’entrée au paradis son refuge sera l’enfer et pour les injustes nul secoureur”

Et le prophète salallahou ‘alayhi wa sallam a dit :

[ rapporte par Al boukhari, mouslim, ahmad ]

“Quiconque atteste qu’il n’existe de divinité digne d’adoration sauf Allah, que Mouhammed est le messager d’Allah et que ‘issâ ( Jesus fils de Marie ) est le serviteur d’Allah et Sa parole [5] ( voir note ci bas ) et un esprit [6] ( voir note ci bas ) émanant de lui que le paradis est vérité, que l’enfer est vérité, Allah le fera entrer au paradis.”

[5]


C’est à dire qu’Il l’a crée par Sa parole : « Sois ! ». Et ‘Issa ( jesus fils de Marie ) fût, par Sa Puissance ( d Allah ) et Sa Sagesse. Et il fût appelé « une Parole » qui est à l’origine de son existence : par La Parole du Très Haut : « Sois ! »

[6]

C’est à dire que ‘Issa ( jesus fils de Marie ) est une âme parmi les âmes qu’Allah a créé, et fait exister.  Note de ma part ( Il etait important de souligner cela pour ne pas preter a confusion car il faut savoir qu en islam la notion de trinite n existe pas Allah est Unique quand a Issa ( Jesus fils de Marie ) il est un messager en islam et ne fait ni partis d une trinite quelquonque et n est ni le fils d Allah car Allah est Unique.

Reprise du texte de cheikh al Fawzan ici

Et ceci est dû à son Tawhid et à sa sincérité dans son adoration d’Allah Seul, ceci car il aura accomplit le droit d’Allah,

ainsi Allah le fera entrer au paradis et ce même si il avait quelques manquements et quelques imperfections dans sa mise en pratique de ce qu’Allah lui avait imposé, tant que cela n’atteint pas le niveau de polythéisme on espère pour lui le pardon et la miséricorde d’Allah soubhânahou wa ta’âlâ.

Quant à celui qui aura été négligent vis à vis du droit d’Allah, qui aura commis des actes de grand polythéisme, qui

aura donné à Allah des associés, qui aura invoqué autre qu’Allah soubhânahou wa ta’âlâ, qui aura recherché le

secours auprès d’un autre qu’Allah, qui aura voué un sacrifice pour autre qu’Allah, ou qui aura destiné un acte

d’adoration quel qu’il soit pour autre qu’Allah alors cette personne sera vouée à la perdition,

(… plus loin le cheih al fawzan cite ces versets du Coran  )

[ Sourate 7 – Verset 40 ]

“Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que quand le chameau pénètrera dans le chas de l’aiguille”

[ Sourate 5 – Verset 72 ]

“et quiconque donne des associés à Allah, alors Allah lui a certes interdit l’entrée au paradis et son refuge sera l’enfer”

(.. plus loin le cheikh dit )

Et la cause de tout celà est le fait qu’ils ont renié le droit d’Allah, ils n’ont pas réalisé le droit d’Allah (qui est le fait de lui vouer un culte pur sans rien lui associer).


La suite prochainement insha Allah

Publicités

Choisis ton camp

salam alaykoum,
 

Choisis ton camp !

texte d Ibn Al-Qayyim

 

Si Allah et Son prophète sont dans un camp, prends garde à ne pas te trouver dans l’autre camp, car cela te conduira à t’opposer et à te dresser contre eux. En effet, c’est de là que viennent les termes « s’opposer à » (Mushâqqah) et « se dresser contre » (Muhâddah). Le terme Mushâqqah signifie être du côté opposé (shiqq) à celui de son antagoniste. Le terme Muhâddah désigne le fait d’être d’un bord (hadd) alors que l’opposant est de l’autre bord.

Ne néglige pas cet enseignement, car les prémices de l’opposition mènent à sa réalisation complète, et s’opposer à Allah et Son prophète en certaines choses conduit à s’opposer à eux en toute chose.

Sois donc du côté d’Allah et de Son prophète, même si tous les hommes sont du côté opposé, car ceci présente les conséquences les plus louables et les plus méritoires, et rien n’est plus bénéfique au serviteur que cela, dans ce bas monde avant même l’au-delà.

La plupart des créatures choisissent le camp opposé à celui d’Allah et Son prophète, surtout lorsqu’elles se retrouvent dans des situations de peur intense ou de grande espérance, et dans ce cas, le camp d’Allah et de Son prophète est littéralement déserté. Si une personne persiste à y rester, elle est tout de suite taxée de débilité et d’irresponsabilité, voire accusée de folie, comportement hérité des ennemis des messagers. En effet, ces derniers ont accusé les messagers de folie quand ils les ont vus prendre un autre parti que celui de la majorité des gens.

Quiconque décide de s’installer dans le camp d’Allah et de Son prophète aura besoin de s’armer de solides connaissances concernant la révélation faite au Prophète et être certain de ses convictions sans qu’aucun doute ne l’assaille. Il aura aussi besoin de patience pour faire face à l’animosité et aux blâmes de ses adversaires. Tout ceci ne pourra se réaliser pour lui qu’à condition de nourrir un profond espoir en Allah et en la demeure dernière, de manière à ce que l’au-delà lui soit plus cher que ce bas monde, et qu’Allah et Son prophète lui soient plus chers que quiconque.

Or, dans les débuts, rien n’est plus difficile à supporter pour le serviteur, car son âme, ses passions, sa nature, ses démons, ses frères et ses compagnons de l’autre bord l’invitent à profiter de ce bas monde. S’il décline leur invitation, ils lui déclarent alors la guerre. S’il patiente et fait preuve de fermeté, le secours d’Allah lui parviendra et ce qui lui paraissait difficile deviendra facile, tout comme ce qui lui paraissait douloureux se muera en un vrai plaisir. En effet, le Seigneur étant Reconnaissant, Il fera nécessairement goûter à Son serviteur des plaisirs qui l’attireront vers le camp d’Allah et Son prophète. Il lui montrera les honneurs découlant du choix que le serviteur a fait, ce qui augmentera sa joie et son allégresse, épanouira son cœur qui trouvera alors sa force, son exaltation et son bonheur. Tous ceux qui lui ont déclaré la guerre pour le choix qu’il a fait éprouveront alors soit une certaine crainte révérencielle à son égard, soit feront la paix avec lui, soit le soutiendront, soit le laisseront tranquille. Les rangs de ses alliés se renforceront et ceux de ses ennemis faibliront.

Ne crois pas qu’il est si difficile de se ranger du côté d’Allah et de Son prophète, même si tu te retrouves seul, car Allah (
I) est avec toi. Tu es sous Ses yeux, sous Sa garde et Sa protection. Cependant, Il éprouve ta certitude et ta patience.

La meilleure des aides à ce sujet – après l’aide d’Allah – est de se délester de toute convoitise et de toute anxiété. Si tu te délestes de ces deux caractères, se ranger du côté d’Allah et de Son prophète te paraîtra alors aisé, et tu te tiendras toujours de leur côté. Si par contre tu es touché par la convoitise et l’anxiété, n’espère même pas rejoindre leur camp et chasse cette idée de ton esprit.

Si tu te demandes :
Qu’est-ce qui pourrait m’aider à me délester de la convoitise et de l’anxiété ? Je te réponds : En réalisant l’unicité d’Allah, en t’en remettant à Lui, en Lui faisant confiance, et en gardant à l’esprit qu’aucun bien n’arrive si ce n’est par Sa volonté, et qu’aucun mal ne se dissipe si ce n’est par Sa volonté, et que toute chose dépend de Lui et de personne d’autre.

Source : Al-Fawâ’id, p.175-176 d ibn al Quaym

Traduit et publié par les freres de salafs.com

 

Note personnel

 

J ai trouve ce texte riche et utile en conseille pour les non musulman qui voudrait se convertir a l islam mais qui sont parfois bloquer par la peur de la reaction de leurs famille ou d autre chose leurs faisant obstacle j espere donc que ce texte leurs fera comprendre que choisir d embrasser l islam est bien meilleur que ce quoi toute personne pourrait appeler comme suivis des passion ou au faite de ne pas embrasser l islam par peur de la reaction de leurs parents ou amis car le plaisir de la foi et ce qu Allah donne comme quietude aux gens qui suivent sa religion est bien meilleurs que toute passion de ce bas monde.

 

ce texte est aussi utile pour ceux qui sont musulmans de naissance mais qui sont malheureusement des fois bloquer dans leurs familles par des actes qui n ont rien avoir avec l islam authentique et qui ne sont que des coutumes ce texte leurs fera insha Allah comprendre que suivre la sunnah ( tradition prophetique ) est meilleurs au faite de suivre des coutume qui n ont rien avoir l islam meme si pour cela ils s attirent la haine de leurs amis ou parents.

 

 

Le miracle du prophete Mouhammad sal Allah alayhi wa salam

 Miracle du Coran

Il est tout aussi évident que la vérité contient des indices pouvant la différencier du mensonge et de l’égarement.

Le Coran étant la Parole d Allah n est donc que vérité car Allah ne ment pas et puisque le Coran de son début a la fin n’est que vérité, il contient donc suffisamment de preuves et indice pour tous ceux qui recherche cet vérité et le droit chemin, voici donc une vidéo traduction du Saint Coran, qui sera largement suffisante pour tout ceux qui recherche le droit chemin et qui recherches des preuves de la véracité de l’islam et du prophète Mouhammad sal Allah alayhi wa salam.

Toute personne sincère en soi remarquera la beauté de la récitation du Saint Coran ainsi que la véracité de ses versets, il apparaitra donc a toute personne sincère en sois que ceci ne peut être l’oeuvre d un humain.

Qu’Allah vous fasse profiter de cet vidéo amine

http://coranweb.free.fr/sourates/30-50/035.html

 Je tenais a préciser concernant le verset que contient ce chapitre du Saint Coran qui est le verset suivant dans la traduction approximative

* Parmis Ses serviteurs seul les savant craignent Allah *  que ce verset signifie que les savants ont une crainte plus parfaite (comme l’a expliqué cheikh Bin Baz) cela ne veut pas dire que les autres musulmans qui ne seraient pas des savants ne craindraient pas Allah. Il faut aussi savoir que dans ce verset le terme savant fait bien évidemment référence aux savant de l’islam car ils sont ceux qui connaissent le mieux Allah et donc qui le craignent donc plus

 

Le Droit Exclusif d Allah

salam alaykoum,
 

Le Droit Exclusif d Allah

 

Allah a créé la création, il a créé les cieux et la terre et tout ce qu’ils contiennent, il a créé les Djinns et les hommes, cependant Allah ne les a pas créé dans le but d’en tirer un profit, ni pour se renforcer ni par besoin de cette création, Allah n’a créé la création que pour une seule raison : afin qu’on l’adore
 
tout comme nous le dit Allah dans le qur-ân (traduction rapprochée du sens) :
 
* je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent * (Saint Coran51/56)
 
 
Pourtant Allah n’a pas besoin de leurs adorations, il se passe largement des créatures et de l’adoration qu’elles peuvent lui vouer et au contraire ce sont les créatures, les djinns et les hommes qui ont grand besoin de cette adoration qu’ils vouent à Allah.
Ce sont eux qui en ont besoin car elle les relie à Allah le tout puissant et ils ont besoin d’Allah dans toutes leurs affaires de manière absolue.
 
comme nous le dit Allah dans le Qur-ân (traduction rapprochée du sens) : 
 
* Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui qui se passe de tout et Il est Le digne de louange * ( Saint Coran )35/15
 
Ainsi ils sont les indigents, les nécessiteux envers Allah dans cette vie et dans l’autre, les nécessiteux envers la subsistance d’Allah, nécessiteux envers Son paradis, nécessiteux envers son absolution et Son pardon, nécessiteux envers Allah à chaque instant, dans toutes les situations. Ils ne peuvent se passer de Lui ne serait-ce le temps d’un clin d’oeil, ils ont besoin de Lui pour dissiper ce qui les afflige, pour se voir délivrer de ce qui peut leur causer du tort, tout comme ils ont besoin de Lui pour obtenir le bien, l’obtention des choses bénéfiques, ils ont besoin de Lui car c’est Lui qui les préserve de ce qu’ils détestent, les choses qu’ils haissent.
 
Ainsi les créatures sont indigentes et nécessiteuses envers Allah !
 
Mais quel est le lien ? Quelle est la liaison entre eux et Allah afin qu’il leur accorde les choses bénéfiques et qu’il les délivre des choses néfastes et mauvaises ?
 
Le seul lien qui les rattache à Allah c’est l’adoration d’Allah c’est pour ça qu’Allah
nous dit dans le qur-ân (traduction rapprochée du sens) :
 
* Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. Je ne cherche pas d’eux une subsistance; et Je ne veux pas qu’ils Me nourrissent. En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, le Détenteur de la force, l’Inébranlable * Saint Coran 51/56,58
 

et Allah nous dit également (traduction rapprochée du sens) :
 

* recherchez votre subsistance auprès d’Allah. Adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants. C’est à Lui que vous serez ramenés * ( Saint Coran ) 29/17

 

Ainsi puisque cette adoration est le lien qui rattache les créatures à Allah, le moyen par lequel Allah le Tout Puissant leur manifeste Sa miséricorde, leur accorde leur subsistance, les honore ici-bas ainsi que dans l’au-delà, par conséquent l’adoration est le droit exclusif d’Allah sur les serviteurs.
 
Allah nous dit dans le qour-ân (traduction rapprochée du sens) :
 

* Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et ce que vos main possede, car Allah n’aime pas, en vérité, le présomptueux, l’arrogant * ( Saint Coran ) 4/36

 

Allah a énoncé dans ce noble verset 10 droits et c’est pour celà que ce verset est
appellé :

âyat al huqooqi al 3acharah (le verset des 10 droits).

 
la suite prochainement insha Allah
 
tirer du site ahloulhadith.typepad.com
 
d un audio de cheikh al fawzan disponible en arabe ici