Un site utilisant WordPress.com

Archives de juin, 2007

Le Danger de la mixité entre hommes et femmes

 
 
Le Danger de la mixité entre hommes et femmes
 
 Shaykh Abdul-Aziz Ibn Baz (ancien Mufti du Royaume d’Arabie Saoudite qu’Allah lui fasse miséricorde)

La louange est à Allah, le Seigneur des mondes et que la prière (c’est à dire l’éloge qu’Allah fait de son messager auprès des anges) et la paix soient sur son messager digne de confiance, sur toute sa famille et ses compagnons.

L’appel ouvert, ou du moins sa suggestion, aux femmes d’aller travailler dans les même lieux que les hommes, aboutissant au mélange des deux sexes, en prétextant la nécessité de cette époque et de la civilisation, sont certes une question très dangereuse. Il possède des branches dangereuses, des fruits amers et des conséquences désastreuses. Et cet appel est fait malgré son opposition aux conditions de Shari’a, qui exige que la femme reste à la maison afin d’accomplir les devoirs qui lui sont particuliers.

Quiconque veut voir les dégâts causés par le mélange des sexes, qu’il considère avec justice et impartialité, recherchant uniquement la vérité, ces sociétés qui ont succombé, par choix ou par force, à ce malheur et il trouvera griefs et regrets tant des gens que de la société, à cause du sentiment de la femme d’être loin de sa maison et comme conséquence l’éclatement de la famille.

Ceci est mentionné, non seulement par beaucoup d’auteurs, mais partout dans les médias, seulement parce que c’est la destruction de la société et de ses fondations.

Il y a beaucoup de preuves authentiques qui interdisent l’isolement d’un homme et d’une Ajnabiya (littéralement une femme étrangère, cela inclue toutes les femmes que l’homme peut épouser), son regard sur elle et tout ce qui met sur la voie de ce qu’Allah le Très-Haut a interdit. Ils sont sans équivoque sur l’interdiction de la mixité des hommes et des femmes, parce que cela mène à ce qui n’est pas recommandable.

L’éloignement de la femme de sa maison, qui est son domaine et sa base dans cette vie, est son éloignement de la nature dont Allah l’a dotée.

Donc, l’appel aux femmes à se rendre en un endroit rempli d’hommes est un fait important, de grand danger pour la société islamique. La mixité est une des causes principales de la fornication, qui fragmente la société, abaisse sa valeur et mine sa moralité.

Il est clair qu’Allah, le Béni, le Glorifié, créa pour les femmes un physique particulier, qui diffère complètement du physique de l’homme. Avec cela, Il l’a préparé à s’acquitter de ses devoirs dans sa maison et parmi les femmes. Et en raison de cela, plonger les femmes parmi les hommes doit être considéré comme un rejet de sa nature. C’est une grande injustice envers la femme et c’est l’extinction de sa personnalité. L’effet (provoqué par cela) est transmis aux hommes et femmes de la génération suivante.

Ils sont privés d’éducation, de tendresse et d’affection, parce que la mère a été écartée de ses responsabilités par ces affaires et complètement séparée de son domaine, ce qui l’empêche de trouver la paix, la stabilité et la tranquillité. Les conditions dans lesquelles sont ces sociétés qui y sont empêtrés, est la preuve la plus forte pour ce que nous disons. L’islam a conçu tant pour le mari que pour la femme des devoirs particuliers et il est obligatoire pour chacun d’entre eux de les accomplir afin que la construction de la société, à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, puisse être achevée.

L’homme est responsable de la dépense et du gain tandis que la femme est responsable dans le fait d’apporter aux enfants la tendresse et l’affection, allaiter le bébé, le sevrer et tous les autres devoirs qui lui sont appropriés, comme l’enseignement au jeune et la gestion de leurs études, leurs soins médicaux et ainsi de suite.

Pour la femme, le fait d’abandonner ses devoirs est semblable à la ruine de la maison et de ses occupants et donc, par conséquence, l’éclatement de la famille, au point que la société ne devient qu’une forme, une image sans réalité ni signification.

 
Allah le Sublime, le Glorifié dit (dans le sens de la traductiondu verset):

"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens(…)" (verset 34 sourate 4)

Ce noble verset signale qu’Allah a créé comme coutume le fait que l’homme a la tutelle sur les femmes et est un degré au-dessus d’elles.

La signification du fait qu’Allah ordonne à la femme de s’établir dans sa maison, et l’interdiction pour elle d’être mutabarija (c’est à dire une femme qui expose la beauté qu’elle doit obligatoirement voiler et qui excite les désirs des hommes), est la prohibition de Al-Ikhtilat, qui est la mixité dans les lieux de travail, d’achat et de vente, de repas ou dans le voyage et ainsi de suite. Ceci parce que plonger une femme dans ces endroits l’amène à tomber dans ce qui est interdit et c’est une violation de l’ordre d’Allah et une négligence de Sa Loi, à laquelle la femme musulmane doit se soumettre.

Le Qu’ran (Le Coran) et la tradition du prophète (salallahu ‘alayhi wa sallam) montrent tous deux que le mélange des sexes et tout ce qui pourrait y mener, n’est pas permis.

Allah, le Sublime, le Glorifié dit (dans le sens de la traduction approximative du verset):

"Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l’Islam (Jahiliyah). Accomplissez la Salat (la prière), acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement." (sourate 33 verset 33)

 
Ainsi Allah a commandé aux Mères des croyants – et toutes les femmes musulmanes sont incluses dans cette injonction, de s’établir dans leurs maisons parce qu’il y a en cela leur protection et leur éloignement des causes d’immoralité. Une femme quittant sa maison sans nécessité pourrait mener à At-Tabarruj et d’autres maux. On leur commande aussi d’accomplir des actes pieux, comme la perfection dans la Prière, l’acquittement de la Zakat et l’obéissance à Allah et à Son messager (salallahu ‘ alayhi wa sallam), qui la protègent de commettre des actions viles et répréhensibles.
 
Elles sont alors dirigées vers ce qui leur profitera dans ce monde et l’autre, qui est d’être en contact continuel avec le Qur’an (Le Coran) et les traditions prophétiques, qui tous deux éloignent les impuretés venant du cœur et le purifie de l’iniquité, guide à la Vérité et à ce qui est correct
 
cheikh Bin Baz poursuit plus loin après avoir cite le verset 59 de la sourate 33

[…]

Donc Allah a ordonné à Son prophète (salallahu ‘ alayhi wa sallam), le transmetteur du message de son Seigneur, de dire à ses femmes et à ses filles et à toutes les femmes des croyants de se couvrir avec leur Jalabib si elles doivent sortir pour un besoin particulier, afin qu’elles ne subissent pas le mal des gens aux cœurs corrompus. Ainsi, si cette affaire est d’une telle importance, alors imagine son entrée dans les lieux des hommes, se mélangeant avec eux, leur exposant leur besoin par l’emploi et en conséquence, abandonnant beaucoup de sa féminité et perdant sa modestie. Tout cela, pour réaliser une égalité des deux sexes qui sont différents tant dans la signification que dans la forme.

Plus loin cheikh Bin Baz poursuis en disant:

Comment est il possible à une femme musulmane de baisser son regard alors qu’elle est côte à côte avec Al-Ajnabi (littéralement un homme étranger. Cela inclue tous ces hommes que l’on permet à une femme d’épouser selon la Loi Islamique), sous le prétexte qu’elle participe avec lui ou est égale à lui dans tout ce qu’il fait ?

Allah a interdit toutes ces causes prohibées et Il a commandé aux femmes de ne pas employer un discours séduisant avec les hommes parce que cela peut éveiller chez les hommes un désir des femmes.

Allah, l’Exalté dit (dans le sens de la traduction approximative du verset)


" ô femmes du Prophète ! Vous n’êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent."
(sourate 33)

Ce qui est signifié est la maladie du désir, comment peut-elle être évitée alors qu’on mélange les sexes ?

Ce qui est tout à fait clair est que si elle part pour le travail avec les hommes elle parlera certainement avec eux et ils parleront avec elle, et elle ornera son discours pour eux et eux pour elle. En plus de cela, shaytan (le diable) fait appel à l’immoralité et y appelle les gens, jusqu’a ce qu’ils deviennent sa proie. Donc Allah dans Sa sagesse a ordonné aux femmes d’être voilé.

Ceci seulement parce que parmi les gens il y a ceux qui sont justes et purs et d’autres qui sont des adultères et fornicateurs. Ainsi, se voiler/se cacher empêche, insha Allah, la tentation, gêne ses causes et par cela la pureté du cœur est atteinte, tant pour les hommes que les femmes, aussi bien que l’éloignement du soupçon et de l’accusation

"(…) Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un voile : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs;" (sourate 33).

Et la meilleure protection pour une femme, après la couverture de son visage et de son corps par des vêtements, est sa maison.

L’Islam a interdit aux femmes de se mélanger avec Al-Ajanib (pluriel de Al-Ajnabi), pour qu’elle ne s’expose pas à la tentation, directement ou indirectement. Il exige qu’elle reste à la maison et ne sorte que quand elle est obligée de le faire avec la décence exigée par l’islam

Allah a nommé le fait qu’elle reste dans sa maison Qararan (c’est-à-dire être installé, stable) et dans cela il y a la plus subtile des significations, parce qu’elle contient sa stabilité, la tranquillité et le plaisir de son cœur. Quitter cette stabilité mène à la perturbation de celle-ci et son exposition à ce dont le résultat n’est pas louable.

L’islam a interdit l’isolement d’un homme avec Al-Ajnabiya dans n’importe quelle circonstance et il lui a interdit (à la femme) de voyager sauf avec son Mahram pour diminuer la description du shaytan

.

Pour cette raison le messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Je n’ai pas laissé derrière moi une épreuve plus nuisible aux hommes que les femmes. »


Il (salallahu ‘alayhi wa sallam) dit aussi
: « Méfiez vous de la vie d’ici bas et soyez sur vos gardes contre les femmes, parce que la première épreuve des Israélites était les femmes. »

Il est possible que certains d’entre ceux qui appellent à la mixité dépendent de la signification superficielle de certains textes de Loi, la signification réelle et le but ne sont perçus que par celui dont le cœur a été illuminé par Allah et celui à qui l’on a donné la compréhension de la Religion d’Allah et a réuni toutes les preuves ensemble, jusqu’a ce que cela ait été unifié dans son esprit, pour qu’aucune partie ne soit séparée d’une autre partie.

Un malentendu est arrivé, par exemple, parce que quelques femmes ont accompagné le prophète (salallahu ‘alayhi wa sallam), à quelques expéditions militaires. Cependant, l’explication correcte, est qu’elles l’ont fait avec leur Maharim (pluriel de Mahram), pour atteindre beaucoup de bénéfices et cela n’a pas mené à ce que l’on craint pour elles, ni à l’immoralité, à cause de leur foi et piété, [et] de la surveillance de leur Maharim et de leur soin dans le maintien de ce qui doit être caché suivant la révélation à ce sujet, par contraste avec beaucoup de femmes de cette époque.

Il est clair qu’une femme quittant sa maison pour aller travailler, est une situation complètement différente de lorsque les femmes sont sorties avec le prophète d’Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam) dans une expédition militaire. Ainsi comparer ceci avec cela doit être considéré comme une analogie incorrecte.

Plus loin cheikh bin baz dit:

Donc l’objectif principal de l’islam est l’encouragement de ce qui est avantageux et la prévention [de tout ce qui est] mal et la fermeture des portes de ses causes. Il a été mentionné précédemment que le mélange d’hommes et de femmes au travail est une cause principale du déclin des gens et de la corruption de la société.

C’est aussi un fait historique, qu’une des raisons principales du déclin et de la décrépitude qui arriva aux anciennes civilisations romaines et grecques [et d’autres] comme elles, était l’émergence de la femme de son domaine particulier au domaine particulier de l’homme et leur concurrence.

Cela a mené à la corruption des mœurs des hommes et leur abandon de ce qui poussait la communauté à un développement matériel et spirituel.

Aussi, si la femme est occupée à l’extérieur de la maison, cela amène l’homme à ne rien faire, causant un déclin et un écroulement de son rôle et la corruption de la famille, causant l’écroulement de sa structure et la corruption des mœurs des enfants. Ainsi, cela mène à la violation des principes qu’Allah a prononcé dans le Qur’an, qui est que cet homme a été placé comme tuteur.

C’est aussi l’objectif de l’islam d’éloigner la femme de tout ce qui contredit sa nature et ainsi [c’est pour cette raison qu’ ] il lui est interdit d’occuper des fonctions de gouverneur, comme la direction du pays, l’administration des lois et toutes ces charges qui portent des responsabilités publiques.

Plus loin cheikh bin Baz dit:

[…..]

Et donc on doit considérer l’ouverture de la porte de la mixité contradictoire à ce que l’islam veut pour elle comme bonheur et stabilité. Donc l’islam interdit l’enrôlement d’une femme qui est à l’extérieur de son lieu approprié et de son domaine d’activité.

En plus de ce qui a été mentionné dans le Qur’an (Le Coran)  et les Traditions du prophète concernant la différence entre leurs deux natures et devoirs, l’expérience a aussi prouvé – particulièrement dans ces sociétés où les hommes se mélangent librement avec des femmes – que les hommes et les femmes sont tous les deux inégaux par leur nature. Et ceux qui appellent à l’égalité du sexe faible avec les hommes sont ignorants, ou prétendent être ignorants des différences basiques entre eux.

Source: 

Cette Fatwa est tirée du livre : Musharikatul Marr’a Lirrajuli Fi Maydan ‘Amaliihi je l’ai tiré du site minhaj quran et me suis contenté de n’en cité que des extraits et non tout le contenu.



La connaissance du Livre d’Allah et de la Sounna est une lumière

An Nour (la lumière)

Sheikh ‘Abdullah Ibn Outhmâne Al Quissy Adh-Dhimari

الشيخ عبد الله بن عثمان القيسي الذماري حفظه الله

[…] La connaissance du Livre d’Allah et de la Sounna est une lumière [An-Nour] qu’Allah – Gloire et Pureté à Lui – a fait parvenir [aux gens] et c’est la raison pour laquelle Allah – le Tout Puissant – dit dans son Noble Livre :  (traduction rapprochée)

« …Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah ! – Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit. » [Sourate Al Maïda – verset 5/6]

Ainsi, la connaissance du Livre d’Allah et de la Sounna est une [véritable] garantie qui assure à tous parmi les Hommes et les Djinns de les faire sortir des ténèbres à la lumière…de les faire sortir des ténèbres de l’ignorance, des ténèbres de la mécréance, des ténèbres du polythéisme (Ash-Shirk), des ténèbres de l’innovation (Al Bida’)…des ténèbres de la dépravation, des ténèbres des péchés et des ténèbres du mal tout entier vers la lumière de l’Unicité d’Allah [At-Tawhid], vers la lumière de l’adoration, vers la lumière de la soumission, vers la lumière de la science, vers la lumière de la Sounna, vers la lumière du suivi du prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui et sa famille).

Et Allah – Gloire et Pureté à Lui – a imposé [kallafâ] à son messager (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui et sa famille) la transmission de ce message et a fait descendre sur lui cette lumière, et Il Lui a révélé ce Livre afin de faire sortir les gens des ténèbres à la lumière.

[Allah] dit dans son Noble Livre : (traduction rapprochée)

« Alif, Lâm, Râ’. (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que – par la permission de leur Seigneur – tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange. » [Sourate Ibrahim – v01]

Sur la voie d’Allah, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange…

Notre seigneur – Gloire et Pureté à Lui – a ordonné à Son messager (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui et sa famille) "de porter le poids" de ce Livre (Al Qur’an) et c’est pour cela qu’il l’a fait descendre sur lui afin qu’il fasse sortir les gens des ténèbres vers la lumière, des ténèbres des péchés, de la décadence, des innovations, vers la lumière de la science, de la guidée, de la connaissance et de la Sounna…

source : www.olamayemen.com

l’audio en arabe ici -> http://ahloulhadith.typepad.com/ahloul/files/An-nour_Dhimaree.mp3

source: http://ahloulhadith.typepad.com/ahloul/2007/06/an-nour-la-lumi.html 

Invitation et Présentation de l’Islam aux non musulman

Invitation et Présentation de l’Islam aux Non Musulman
 
Voici un cours donné par Soulayman abou Hammad al Hayiti, qui est un convertis à l’islam, il  a étudié à l’université islamique de Médine, il est aujourd’hui imam au Canada dans une mosquee.
 
Ce cours est une explication de l’islam qui ne dure pas plus d’une heure, ou il explique l’islam à une personne, j’ai mis ce cours pour tous les nons musulmans qui voudrait une explication globale, simple et concise sans pour autant être trop long, ce qui est le cas de ce cours, j’espère que vous l’écouterez, il ne dure même pas 1h.
 
Pour écouter le cours rendez-vous sur ce lien:
 
 
 
 
 

Le tabac est interdit en islam

salam alaykoum,

 
 

بـسـم الـلَّـه الرحـمـــن الرحـــيم

Au nom d’Allah, L’Infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

 

هل الدخـان حرام ؟

Le tabac est-il illicite ?

 

 

الشيخ محمد بن جميل زينو

Cheikh Mohammed Ibn Jamîl Zînoû

 

  Le tabac n’était pas connu à l’époque du Prophète (sal Allah alayhi wa salam),  cependant, l’Islam est venu avec des enseignements généraux qui interdisent tout ce qui peut nuire au corps, contrarier les voisins ou les proches, dissiper les biens.

 

1)    Allah dit (dans le sens de la traduction du verset) :

]وَ يُحِـلُّ لهُمُ الطـيِّـبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَليْهـمُ الخَـبَائِث[

{Et il leur rend licite les bonnes choses et leur interdit les mauvaises}

Sourate 7 (Al-A°râf) Verset 157.

 

  Or le tabac fait certainement partie des mauvaises choses qui nuisent à la santé et dont l’odeur est nauséabonde.

 

2)    Allah dit (dans le sens de la traduction du verset) :

] وَ لا تـلقوا  بِأيْدِيـكم إِلى التَّهْـلـُكَة[

{Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction}

Sourate 2 (La Vache) Verset 195.

 

  Il est unanimement reconnu que le tabac est responsable de maladies destructrices tels le cancer, la tuberculose, etc.

 

3) Allah dit (dans le sens de la traduction du verset) :

] وَ لا تَـقـتـُلوا أنـفُـسَـكم [

{Et ne vous tuez pas vous-même !}

Sourate 4 (Les Femmes) Verset 29

 

En effet, le tabac tue lentement et progressivement.

 

4) À propos des boissons alcoolisées, Allah dit (dans le sens de la traduction du verset):

 

]وَ إثمُهُمَآ أكـْبَرُ مِن نفعِهمَا[

{Le péché y est plus grand que l’utilité}

Sourate 2 (La Vache) Verset 219

 

De même dans le tabac, le péché y est plus grand que l’utilité. D’ailleurs, il n’a aucune utilité !

 

5) Allah dit (dans le sens de la traduction du verset) :

 ]وَلا تبَذرْ تَبْذِيرًا^  إنَّ المُبَذرينَ كانوا إخْوَانَ الشَّـيَاطِـين[

{Et ne gaspille pas indûment ! Certes les gaspilleurs sont les frères des diables, et le diable est très ingrat envers son Seigneur}

Sourate 17 (L’Ascension) Verset 26 – 27

 

Et le tabac est un gaspillage inutile parmi les actes du diable.

 

6) Le Prophète – sal Allah alayhi wa salam– a dit :

 

( لا  ضَرَرَ  و لا  ضِرار ) [صحيح رواه أحمد]

« Pas de nuisance ni à soi-même, ni à autrui » (Ahmed, authentique)

 

Le tabac nuit non seulement au fumeur, mais aussi il nuit à ses voisins et dilapide les biens.

 

7) Le Prophète – sal Allah alayhi wa salam – a dit :

 

( وَ كره ( الله ) لكم إضاعة المال ) [متفق عليه]

 

« Allah déteste que vous gaspilliez vos biens » (Bukhârî et Muslim)

 

Puisque le tabac est un gaspillage des biens, Allah l’a interdit et déteste cela.

 

8) Le Prophète – sal Allah alayhi wa salam – a dit :

 

(إنّ الله كــرهَ لكم ثلاثــًا  قــيل و قــال ، و إضـاعَةَ المال ، و كثرةَ السؤال) [متفق عليه]  

 

« Allah vous interdit trois choses de dire : « on a dit, il paraît que… », de gaspiller ses biens, de poser trop de questions. » (Boukhâry et Mouslim)

 

9) Le Prophète – sal Allah alayhi wa salam – a dit :

 

( كلّ أمّـتي معافىً  إلا المجاهرين ) [متفق عليه]

 

« Toute ma communauté est pardonnable sauf ceux qui pèchent en public » (Boukhâry et Mouslim)

 

Or ceux qui fument le font en public et de ce fait incitent d’autres à fumer.

 

10) Le Prophète – sal Allah alayhi wa salam –  a dit :

 

( مَن كان يــؤمن بـالله و اليوم الآخِـر ، فلا يـؤذِ جارَه ) [رواه البخاري]

 

« Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dérange pas son voisin » (Boukhâry)

 

Quant au fumeur, il dérange non seulement sa femme, ses enfants, ses voisins, mais surtout les anges et les gens qui prient à ses côtés.

 

 

 

Comment arrêter de fumer ?

 

 

Il t’apparaît clairement à présent, mon frère, que le tabac est illicite, car il nuit à la santé, gaspille les biens, nuit aux proches, surtout dans les lieux publics.

 

Mon frère, est-ce du bon comportement et du savoir-vivre du musulman de déranger les gens avec sa cigarette, de leur souffler au visage, de polluer leur air ? Sache que la nuisance causée par la cigarette dans l’air et plus grande que la pollution de l’eau. Cesse donc de fumer et ne tombe pas dans la polémique ! Si l’un d’entre nous brûlait un billet de 50 euros, les gens diraient assurément : « Il est fou ! Ce qu’il fait est grave »  alors, qu’en est-il de celui qui dépense des centaines d’euros par mois pour fumer, brûlant ainsi son argent, nuisant à sa santé et à celle d’autrui.

 

1.    Fait serment envers Allah et devant tes amis de ne plus jamais fumer et dit :

 

] يَا ليْتَ بَـيْـنِي وَ بَـيْـنَـكَ بُعْدَ المَـشْـرقـيْن فبئسَ القَـرينُ [

 

{« Hélas ! J’aurais aimé qu’il y ait entre toi et moi la distance séparant l’Est et l’Ouest ! Quel mauvais compagnon tu es ! »}

Sourat 43 (Az ZuKhruf) Verset 38

 

 

2. Ne te présente pas avec des cigarettes lors des fêtes, des réjouissances ou lorsque tu rends visite à des amis, tu nuirais alors aux invités tout en gaspillant ton argent et tu serais en contradiction avec ta religion.

 

3.      Le meilleur remède contre la cigarette c’est de ne pas la commencer et de la refuser quand on te la propose.

 

4.      Lorsque tu t’énerves cherche protection auprès d’Allah (dis : a’oudhou billâhi mina acchaytâni arrajîme), ce n’est pas la cigarette qui te sera utile.

 

4      Le jeûne pendant le ramadan ou autre est une bonne occasion pour arrêter de fumer.

 

5. Demande l’aide d’Allah, celui qui abandonne une chose pour Allah, Il l’aidera à le faire et lui donnera mieux que cela.

 

6. Invoque Allah en disant : « Ô Allah ! Montre-moi que le tabac est inutile. »

 

7. Eloigne-toi des fumeurs, de l’odeur du tabac et prends toutes tes précautions pour les éviter.

 

8. Utilise le Siwak ou mâche du chewing-gum lorsque tu ressens l’envie de fumer.

 

9. Diminue ta consommation de café et de thé et bois plutôt des jus de fruits, mange du miel, etc.

 

Traduit par : Abu Ahmed

Révisé par Abu Hamza Al-Germâny

 

www.islamhouse.com

 

Pour ceux qui veulent plus de renseignement

 
 
Voici mon adresse msn pour ceux qui veulent me contacter pour en savoir plus sur l’islam, étant convertis j’espère par cela pouvoir vous aider insh’a Allah