Un site utilisant WordPress.com

Archives de février, 2007

Voici le bon comportement que nous enjoint l’islam

Salam alaykoum, j’avais annoncer la publication d’un article sur le bon comportement, le voici donc,  il apparaitra clairement à toutes personnes après avoir lu cet article que l’islam n’est pas un danger ni une menace mais au contraire que l’islam est la source du bonheur, j’espère par cela montré aux non musulman que l’islam nous enjoint le bon comportement par la même manière cela montrera la fausseté des attaques médiatiques envers le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam, qui de son vivant aussi était aussi accusé de mensonge mais la vérité triompha, aujourd’hui encore ces mensonges se répètes que cela soit par les caricatures, les paroles, ou autres ou les médias, ces attaques mensongères attribuer au prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam ne sont que faussetés, comme je l’ai dis la situation n’a pas changé:
 
"Certes, on s’est moqué de messagers avant toi, mais ceux qui se sont raillés d’eux, leur propre raillerie les enveloppa."  (Sourate Al-Anam V10)
 
Toute personne est libre de diffuser ce texte, de l’imprimer ou tous autre moyen disponible à la propagation, du moment que le texte ne subisse aucune modification concernant sont contenus.
 
—————————————————————————————–
 


Le bon comportement que nous enjoint l’islam ainsi que la vraie image du prophète Mouhamad sal Allah alayhi wa salam et la mise en évidence des mensonges et faussetés attribués à son insus.
 
Premièrement: L’islam nous montre les valeurs du bon comportement ainsi que son grand mérite
 
Quelques versets du Saint Coran (Traduction relavite et approché du sens des versets) :
 
"Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisants -" (Sourate Al-Imrane V133-134)
 
"Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent: ‹Paix›, " ( Sourate Al-Furqan V63 )
 
"Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages; et qui, lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement;" (Sourate AlFourqane V72)
 
Qu’a dit notre prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam sur le bon comportement ?
 
Le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam a dit:
 
"Quelle est la meilleure chose dont on puisse être doté ? " Il répondit: "Le bon comportement" ( Rapporté ibn Majah (N°3436) et authentifié par Al-Albani
 
 
Aisha (qu’Allah l’agrée) rapporte que le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam lui dit un jours : "Celui à qui une part de douceur est octroyée aura reçu sa part du bien d’ici-bas et de l’au-delà. De plus, le respect du lien de parenté, le bon comportement et le bon voisinage remplissent de bien les demeures et accroissent l’espérance de vie." (Rapporté par Ahmad (vol.6 p.159) avec une chaîne de rapporteurs authentique)
 
Il a aussi dis ( Sal Allah alayhi wa salam ): "Rien ne pèse plus dans la balance que le bon comportement. Et le bon comportement d’une personne lui fait atteindre les degré de ceux qui prient et jeûnent assidûment." ( Rapporte par Abû Dawud (n°4799) et At-Tirmidhî (n°2003) dont c’est la variante. Ce hadith a été authentifié par Al-Albânî dans As-silsilah As-Sahîhah (n°876)
 
Par apport a ce hadith le cheikh Abdel Malik Ramadani explique dans son livre (invitation au bon comportement) qu’une personne qui aurait des difficulté a accomplire par exemple de longues prières nocturnes ou beaucoup de jours de jeûnes, si elle a le bon comportement cela lui permettra d’atteindre leurs degré.
 
 
L’Islam nous enseigne que celui qui à le meilleurs comportement sera proche au Jours de la Résurrection du Messager d’Allah ( Muhammad Sal Allah alayhi wa salam):
 
Jabîr, rapporte du Prophète Sal Allah alayhi wa salam qu’il a dit: "Ceux d’entre vous qui me sont le plus chers et qui seront les plus proches de moi le Jour de la Résurection sont ceux dotés du meilleur comportement. Et ceux d’entre vous qui me sont les plus détestables et qui seront les plus éloignés de moi le Jour de la Résurrection sont les bavards, ceux qui tiennent des propos orduriers et les Mutafayhiqûn." (Rapporté par At-Tirmidhî (N°2018)  et authentifié par Al-Albani.
 
 Le cheikh Abdel Malik Ramadani explique dans son livre sur le bon comportement en commentant ce hadith, il dit que si il n’y aurait eu que ce hadith sur le mérite du bon comportement cela aurait suffit. En effet mérité l’amour du prophète sal Allah alayhi wa salam et être le plus rapproché de lui le Jour de la Résurrection est une chose grandiose.
 
Ainsi donc le musulman doit se doter des meilleurs caractères que l’islam nous enjoint voici ce qui est dit dans le Coran, Allah a dit (traduction approximative du sens du verset):
 
"Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage." (Sourate At-Tawbah v.71)
 
Il faut donc que le musulman  fasse du mieux qu’il le peut pour avoir ces nobles caractères pour qu’il puisse obtenir par cela la miséricorde: "…Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage."
 
Le cheikh Abdel Malik Ramadani cite ensuite un hadith concordant avec cela en effet AbdAllah ibn Amr (qu’Allah l’agrée) rapporte que le prophète sal Allah alayhi wa salam a dit:
 
"Le Tout Miséricordieux fera miséricorde à ceux qui font miséricorde. Faites miséricorde aux habitants de la terre, et celui qui est au ciel vous fera miséricorde." (Rapporté par Abû Dâwûd (n°4941), At-Tirmidhî (n°1924) et authentifié par Al-Albanî dans As-Silsilah As-Sahîhah (n°925)
 
Méditez-donc les magnifiques et sublimes vertus que nous enseigne l’islam.
 
L’islam enjoint aux musulmans la concorde entre eux:
 
Allah nous dit dans le Saint Coran ( Traduction relative et approché du sens du verset ):
 
"Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde." (Sourate Al-Hujurat V.10)
 
"Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous" (Sourate Al-Anfâl V.1)
 
Le Prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam a dit: "Le véritable musulman est celui dont les musulmans n’ont à craindre ni violence, verbale, ni violence physique." (Rapporté par Al-Bukhari, Muslim)
 
et il a aussi dit:
 
"Le musulman est le frère du musulman. Il ne l’opprime pas, et ne l’abandonne pas à lui-même. Quiconque subvient aux besoins de son frère verra Allah subvenir à ses besoins. Quiconque dissipe le malheur d’un musulman verra Allah dissiper pour lui un des malheurs du Jour de la Résurrection. Et quiconque dissimule les péchés d’un musulman verra ses péchés dissimulés par Allah le Jour de la Résurrection." (Rapporté par Al-Bukhari (2442) et Muslim(2580))
 
Il a aussi dit:
 
"Personne d’entre vous ne sera véritablement croyant, tant qu’il ne désirera pour son frère ce qu’il désire pour lui même." (Rapporté par Al-Bukhari et Muslim)
 
Le Prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam lui même, invoquait Allah pour qu’Il le guide vers le meilleurs comportement:
 
Ahmad (vol.6 p.68) rapporte selon une chaîne de rapporteurs authentique que Aishah (qu’Allah l’agrée) a dit : " Le prophète sal Allah alayhi wa salam disait: " Ô Allah ! Tu as parfait mon apparence physique, parfais donc mon comportement."
 
Dans son livre sur le bon comportement (Invitation au bon comportement) le cheikh Abdel Malik Ramadani montre ensuite une autre invocation ou le prophète sal Allah alayhi wa salam demandait  la guidée vers le meilleurs comportement, voila donc une excellente leçons pour nous tous sachant l’excellent comportement que le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam avait !
 
le cheikh cite ensuite le verset du Coran ou Allah dit dans le sens de la traduction approximative du verset:
 
"Et tu es certes, d’une moralité éminente." (Sourate Al-Qalam V.4)
 
Cela nous fait donc montrer la grande importance qu’attachait le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam, il convient donc à tous musulman qui aime et veut suivre le prophète sal Allah alayhi wa salam de rechercher à acquérir le meilleurs comportement.
 
Je fait donc un rappel à moi même en premier et à tous mes frères et soeurs, tachons donc de montrer le meilleurs comportement aux gens, leurs montré ce qu’est vraiment l’islam, car comme je l’ai déjà dit une personne voyant un musulman avoir un mauvais comportement l’attribuera à l’islam alors que l’islam en est totalement innocent. Les musulmans aux mauvais comportement porte donc atteinte à l’islam sans le savoir.
 
Insh’a Allah la suite prochainement…
 
 

Les conditions du repentir

Les conditions du repentir

Shaykh Muhammad ibn Salih Al-‘Uthaymin

 

Le repentir, consiste à revenir à l’obéissance à Allah après avoir commis un péché. Le repentir est un acte aimé d’Allah : « Allah aime ceux qui se repentent et Il aime ceux qui se purifient. » (Al-Baqarah, v.222) Le repentir est une obligation pour tout musulman : « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. » (At-Tahrim, v.8) Le repentir est un des moyens d’obtenir le succès [dans l’au-delà] : « Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » (Az-Zumar, v.53.)

Le succès de l’individu réside dans le fait qu’il atteigne ce qu’il désire et soit épargné de ce qu’il redoute. Allah pardonne les péchés de quiconque se repent sincèrement quelque soit l’ampleur et le nombre de ses péchés : « Dis : ‘Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est lui le Pardonneur, le Très-Miséricordieux. »

Cher frère, si tu as commis des péchés, ne désespère pas de la miséricorde d’Allah, car les portes du repentir sont ouvertes jusqu’à ce que le soleil se lève de l’Ouest. Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Allah tend la main dans la nuit afin de pardonner à celui qui a commis des péchés le jour et Il tend la main dans la journée afin de pardonner à celui qui a commis des péchés la nuit, jusqu’à ce que le soleil se lève de l’Ouest. » (Muslim) Et comme sont nombreux les gens qui se sont repentis de leurs nombreux péchés, et à qui Allah a pardonnés. Allah dit : « Et ceux qui n’invoquent pas d’autre dieu qu’Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf de bon droit, qui ne commettent pas de fornication – car quiconque fait cela encourra une punition * Et le châtiment lui sera doublé le Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie * Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre, ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Al-Furqan, 68-70)

Le repentir sincère est celui qui regroupe cinq conditions :

Premièrement : La sincérité envers Allah, c’est-à-dire qu’il est dirigé exclusivement vers Allah, afin d’obtenir Sa récompense et d’échapper à Son châtiment.

Deuxièmement : Le regret du péché qui a été commis ; cela l’attriste et il souhaiterait ne l’avoir jamais commis.

– Troisièmement : Arrêter immédiatement le péché ; si ce péché enfreint un droit envers Allah, en commettant un acte illicite, il doit le délaisser ; et, si ce péché était l’abandon d’un acte obligatoire, alors il doit recommencer à le pratiquer. De même, si ce péché enfreint le droit d’une personne, il doit s’acquitter de ce droit en lui rendant son bien ou lui demandant pardon et en réparant le mal causé.

– Quatrièmement : La détermination à ne pas retourner à ce péché dans le futur.

– Cinquièmement : Se repentir avant la limite, c’est-à-dire l’agonie ou le lever du soleil se lève du couchant. Allah dit : « Mais le repentir n’est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu’au moment où la mort se présente à l’un deux et qu’il dit : ‘je me repens maintenant.’ » et le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui se repent avant que le soleil se lève du couchant, Allah lui pardonne ses péchés. » (Muslim)

Ô Allah, facilite-nous le chemin vers le repentir sincère, et accepte nos œuvres, Tu es certes l’Audient, le Savant.

 

Source : Risâla fi-Sifât Salât An-Nabi, pp. 44, 45
Traduit par les frères de salafs.com

Allah ne négligera rien de tes oeuvres…

Commentaire de Hadîth

Allâh ne négligera rien de tes œuvres…

Al-Imâm Muhyî ad-Dîn Abî Zakaria Yahyah Ibn Charaf an-Nawawî

– Le jeudi 1er février 2007, par IsmaiL Ibn Hâdî

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 

D’après Abû Sa’îd Al-Khoudrî, un bédouin interrogea le Messager d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) au sujet de l’émigration [Hijrah] :

« Malheur à toi ! – Répliqua le Prophète – C’est là une affaire terrible. « As-tu des chamelles dont tu peux donner l’aumône ? » Il dit : « oui. » Il dit : « Eh bien, tu peux œuvrer loin des cités ; Allâh ne négligera rien de tes œuvres. » [1]

L’Imâm An-Nawawî (rahimahullâh) a dit [dans son commentaire] :

« Allâh ne négligera rien de tes œuvres » Ce qui veut dire qu’Il ne diminuera en rien la récompense de tes œuvres et cela où que tu sois. Les savants [al-‘Ulémâ] ont dit que le sens voulut dans « loin des cités » est : les contrées environnantes [al-Qourâ]. Les arabes nomment les contrées environnantes des cités, et les villages comme des mers [lacs] fermées.

Les savants disent que le sens voulut par l’émigration [al-Hijrah] que ce bédouin a demandée est d’accompagner le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) à Médine, et qu’il abandonne sa famille et sa patrie. Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a craint qu’il ne soit pas assez fort à supporter cela, qu’il n’accomplisse pas ses droits à cet égard et qu’il régresse (dans sa pratique). Il lui a donc dit : cette émigration [Hijrah] que tu as demandée est une affaire terrible. Ceci dit, les bonnes actions faites au sein de ton pays, et partout où que tu sois, te seront bénéfiques, et Allâh ne diminuera en rien ce qui provient de cela. Et Allâh Seul sait. [2]

Notes

[1] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2] Charh an-Nawawî ’ala Sahîh Muslim, vol-7 p.12

source: http://manhajulhaqq.com/spip.php?article427