Un site utilisant WordPress.com

Archives de octobre, 2006

Livre conseillé  » Invitation au bon comportement « 

 
 
Livre conseillé !
 
 
 
Voici un très bon livre que je conseille à l’achat concernant le comportement que l’islam  nous enseigne, en effet vu tout ce qui se dit dans les médias sur l’islam, nous n’iront pas cherché bien loin pour répondre, nous répondrons avec l’islam lui même. Avec des versets tiré du Coran et des paroles du prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam.
 
 
Etant musulman convertis à l’islam j’ai su très bien distingué ce que m’a apporté l’islam comparé au fait que je n’était pas musulman avant, je sais donc très bien que l’islam incite au bon comportement et aux bonnes moeurs ( comme tous le monde peut le voir dans la rubrique de ce blog concernant le comportement du Messager d’Allah Muhammad sal Allah alayhi wa salam ) et non à la haine comme ces détracteurs veulent le faire croire.
 
 
Voici donc un livre de plus pour venir faire taire ces mensonges à l’encontre de l’islam, cela répondra facilement a ceux qui veulent empeché les gens de connaître cette religion, en dénigrant le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam.
 
 

 
Voici donc un excellent livre sur cela, avec les preuves tiré du Coran et de la Sunnah authentique ( tradition du prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam ), cela nous suffira pour faire taire tous ces sobriquets. Le titre du livre est "Invitation au bon comportement" comme vous l’avez remarqué car sa n’est a rien d’autre que cela que l’Islam appel…
 
Voici ce que l’ont retrouve au dos du livre comme indication ainsi que la table des matières du livre:
 
 
Allah a incité Ses serviteurs à se parer de nobles caractères dans de nombreux versets, en promettant une grande récompense qui n’est autre que le Paradis et le pardon.

De même, le Prophète (Sal Allah alayhi wa salam ) a souvent encouragé les gens – et avec insistance – à se parer de nobles caractères, au point où lorsqu’on lui demanda : « Quelle est la meilleure chose dont on puisse être doté ? » Il répondit : « Le bon comportement. »

Il a aussi clairement montré le poids du bon comportement [dans la Balance] le Jour de la Résurrection par rapport à toutes les autres actions. Il a ainsi dit : « Rien ne pèse plus dans la balance que le bon comportement. Et le bon comportement d’une personne lui fait atteindre le degré de ceux qui prient et jeûnent assidûment. »

Nul doute que le bon comportement fait partie intégrante de la personnalité du musulman et qu’un manque à ce niveau reflète un manque au niveau de la foi. Ce livre se veut un court rappel qui, par la permission d’Allah, sera profitable aux croyants.

Sommaire et chapitre du livre :

Introduction
Du mérite du bon comportement
Un pécheur voit ses péchés pardonnés en raison de son bon comportement
Les anges sont proches des personnes dotées d’un bon comportement et les démons sont éloignés d’elles
Le musulman au bon comportement sera proche du Messager d’Allah
L’importance qu’il faut accorder au bon comportement
Les conséquences du bon comportement
Le verset le plus complet concernant l’attitude à adopter envers les gens
Le bon comportement des Compagnons envers le Prophète
Le bon comportement des prédécesseurs dans la gestion des biens
Faire preuve d’un bon comportement envers tous les êtres humains
Être bienfaisant, même envers les animaux
On ne doit pas avoir un bon comportement envers les créatures seulement
C’est au domicile familial que l’on découvre le vrai caractère d’une personne
Un éminent caractère prophétique

Voici donc les chapitres que vous retrouverez dans le livre.

 
 
 
 
 
 

Pourquoi je me suis convertis à L’Islam ?

J’ai jugé bon puisque je suis convertis à l’islam depuis 3 ans et demi (aujourd’hui, j’ai 21 ans au moment ou j’écris ces lignes) de venir vous faire partager le bienfait immense que Dieu m’a accordé en me guidant à sa religion, je ne suis pas le seul convertis dans ma famille puisque mon frère ainsi que ma soeur eux aussi le sont.

Aussi j’ai jugé cela utile vu le très grand nombre de personnes venant visité ce blog, pour la plupart des non musulman ( en effet vous êtes nombreux a être venu visité ce blog qui a dépassé les 10 000 visites ), de manière à pouvoir répondre à certaine de leurs interrogations sur cette religion. Je ne préfère pas m’étaler longuement sur l’histoire de ma conversion, juste dire qu’à la base j’ai toujours cru en un Dieu Unique et même si je me disais chrétiens je n’ai jamais trop adhéré au concept du christianisme, ensuite en lisant un livre sur l’islam que mon meilleurs ami avait puisque lui aussi il s’était convertis, après la lecture de ce livre ainsi que d’autres, je compris de quel côté était la vérité et j’acceptais donc Allah comme Divinité, Muhammad sal Allah alayhi wa salam comme prophète et l’Islam comme religion.

Rentrons donc maintenant dans le vif du sujet.

Comme tout être humain, je me suis posé des questions très jeune déjà, d’oû venons nous ? pourquoi ? et ou allons nous, c’est à dire qu’y a t il après la mort ? Je pense que tout être humain tôt ou tard dans sa vie est sujet à ces questions puisqu’il sais qu’un jours ou l’autre il quittera se monde. Pour ma part, la réponse à la première question avait trouvé réponse, j’ai toujours su au fond de moi que cet univers avec ces lois parfaite, ce ciel magnifique, ces montagnes gigantesques, cette eau ainsi que les animaux etc.. j’ai toujours su au fond de moi que ceci ne pouvait être que l’oeuvre d’Un Créateur et non le fruit de millions de hasard.

Mais malgré le faite que j’adérais au christianisme sans vraiment être d’accord sur le dogme chrétiens, j’avais donc tout de même réponse à cette première question, ensuite la deuxième question me posais problème, pourquoi ? pourquoi sommes nous ici ? il y a forcément un but, à cela le christianisme et les réponses qu’ils donnaient à cela n’appaisais pas mon coeur. Pour ce qui est de la 3ème question oû allons nous et que se passe t-il après la mort, j’avais conscience d’un paradis et d’un enfer éternelle, mais le faite de simplement croire que Jésus fut crucifié pour pardonné tous nos péchés et le faite de croire en lui nous suffisait a accéder au Paradis n’appaisais pas plus mon coeur que la question précédente. Cela me semblait bien trop facile pour un paradis qui serait éternelle.

Comme je l’ai dis je n’étais pas d’accord avec le dogme chrétiens, ce concept de trinité (Père, fils, Saint Esprit), ou encore le faite de dire que Jésus était le fils de Dieu ainsi que les nombreuses contradiction de la Bible qui devrait être la Parole de Dieu.

Je savais donc puisque j’avais conscience de l’existence d’Un Créateur qu’Il y avait forcément un chemin quelque part qui mène à la vérite et si elle n’était pas dans le christianisme il devait l’être ailleurs, cette lumière je l’ai trouvé dans l’Islam et il a répondu à toute mes questions, nous allons y venir par après.

Je dois dire qu’avant toute chose qu’avant de me convertir, j’avais cette mauvaise image de l’islam et préjugé tel que le maltraitage de la femme, la polygamie, ainsi que la vision du mauvais comportement des "arabes" et toute ces mauvaises pensé sur le terrorisme véhiculé par les médias qui sont biensur après étude fausse. J’y répondrai aussi par après dans ce texte.

Pourquoi j’ai choisis l’Islam, je vais donc montré comment l’Islam à répondu à toute mes questions et les choses avec lesquelles je n’était pas d’accord dans le christianisme.

Tout d’abord j’ai dis que j’ai toujours su qu’il y avait un Créateur Unique et qu’Il ne fallait adorer que Lui Seul, ce que confirmais le Coran:

"Existe-t-il en dehors d’Allâh, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez-vous vous détourner (de cette vérité)" (sourate Fâtir verset 3).

"Et qui a créé toute chose en lui donnant sa juste proportion

" (sourate Al-Furquâne verset 2).

« Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? »

s16 v17

C’est quelques versets confirmait donc ma pensés, mais il n’était pas étonnant que depuis tout petit j’avais déjà cette conception des choses car Allah nous dis dans le Coran:

« telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes – pas de changement à la création d’Allah » [Sourate Ar-Rum :30] [6]

et que notre prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam nous a dit:

« Chaque enfant naît sur la fitra mais ses parents font de lui un juif, un chrétien ou un adorateur du feu. Il ressemble à la manière dont un animal donne naissance à une descendance naturelle. Avez-vous a remarqué aucun nouveau-né mutilé, avant que vous ne le mutiliez. » ( la fitra c’est à dire l’islam )

Donc chaque personne à la base vient au monde sur cette croyance (Qu’il n’y a qu’un Dieu Unique et que Lui Seul doit être adoré et sur la soumission à un Seul Dieu Unique ) ce sont ces parents qui le change et en font ensuite un juif ou un chrétien etc…. Pour ma part je n’avais donc jamais accepté ce concept de trinité dans le christianisme ni le faite de prier Jésus, bien que cela me sois arrivé des fois, j’étais donc confus et cela ne me semblait pas très cohérant, puisqu’il n’y avait qu’Un Seul Créateur pourquoi adoré d’autre que Lui ?.

Tout cela pour en venir à dire que dans l’Islam j’ai eu réponse à tout cela, puisqu’il ne faut adorer qu’Allah Seul et Unique sans aucun associer et qu’ont ne doit pas prier un saint, un mort, un ange, un prophète etc…

Comme le dit Allah dans le Coran:

« Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secours! »

s5 v72

En effet puisque reconnaître que Seul Dieu t’a crée, et ta donné la vie et tout ce que tu possèdes si tu penses cela et que tu adores quoi que soit autre que Lui, tu as donc fait la plus grande des injustice, c’est pourquoi en Islam c’est le pire des péchés.

« Dis: ‹Mon Seigneur n’a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l’agression sans droit et d’associer à Allah ce dont Il n’a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas›. » s7 v33

"Ô gens ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ne Lui cherchez donc pas des égaux…"

(Sourate 2 El Baqara/La Vache V. 21-22)

" Et voilà que ton Seigneur a décrété: N’adorez que Lui. De la bonté envers les parents ( père et mère)"

(17:23),

"Adorez Dieu et ne Lui donnez quelque associé que ce soit " (4:36), A travers ces versets je compris donc clairement ce à quoi appel l’Islam contrairement aux autres religions, l’adoration de Dieu Seul et Unique, sans aucune forme de polythéisme rien ne doit être associer à Lui, ni ange, ni saint, ni prophète. Lui Seul doit être adoré, je compris donc déjà un certains écart entre l’Islam et les autres religions.

Toujours est-il que ceci m’aurait suffit et j’avais en plus de cela la réponse à ma deuxième question à savoir pourquoi avons nous été crée ? Voici la réponse que l’islam m’apporta:

Allah dit dans le Coran :

"Je n’ai crée les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent"

( 51:56),

Cela ne signifie pas qu’Allah ne peut pas se passer de l’adoration des êtres humains, non au contraire Allah se passe de toute chose, mais par ce verset j’eu donc ma réponse, et j’en était pleinement satisfait en effet, quel but y aurait il dans cette vie d’ici-bas à amasser des biens en abondance, courrire après le succès, la richesse etc.. puisque tout cela finirait un jours ou l’autre ou nous serions seul dans notre tombe ? il y avait donc une grande sagesse derrière la création de cet Univers bien plus illustre que ces buts temporaires, en effet y-a t-Il plus beau but que d’adorer son Seigneur, le Seul qui t’a crée et qui t’as pourvus de bienfait tout en suivant ces commendements en faisant le bien et en évitant le mal pour évité l’Enfer et être récompensé par le Paradis éternelle ? ou est-ce mieux courrire qu’après les biens de cette vie d’ici bas sans aucun but qui elle tôt ou tard finira ?

Allah dis dans le Coran:

"On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent: femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’Allah qu’il y a bon retour."

(S3 V14)

"Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous?›"

( S23 V115 )

"Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La Demeure de l’au- delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient!" S29 V64

Autrement dis toute ces choses ne sont l’objet de jouissance que pour un temps, cette vie d’ici bas qui comme nous le savons tous est très courte, combien d’entre nous, avons déjà vu dans notre famille des personnes décédés étant déjà partie ayant tous laissé ici et ils n’ont rien emporté avec eux, en effet seul les bonnes actions persisteront. Et notre tours n’est-il pas proche ?

J’avais donc eu réponse à ma deuxième question mais celle-ci en même temps répondait en partie à la 3ème question qui était qu’y-a t-il après la mort ?

Dans l’Islam c’est très simple chacun être humain sera rétribué pour le bien qu’Il a fait et il sera punis pour le mal qu’il a fait sois récompensé par le Paradis soit chatié en Enfer. Ce qui résulte donc d’une Sagesse parfaite d’Un Créateur, en effet par cela justice sera faite, alors que sans cela comment pensé que les millions de meurtrier qu’il y a eu sur cette Terre et qui sont mort maintenant depuis bien longtemps comment pensé qu’il ne pourront jamais être punis et échappé par cela aux injustices qu’ils ont commis ? Plutot le Jours du Jugement ils seront réssucité et tous ce qu’ils ont fait sera exposé.

"Ou bien ceux qui commettent des méfaits, comptent-ils pouvoir Nous échapper? Comme leur jugement est mauvais!" S29 V4

et comment pensé que ceux qui ont fait le bien ne pourront jamais être récompensé ?

"Et quant à ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, Nous leur effacerons leurs méfaits, et Nous le rétribuerons de la meilleure récompense pour ce qu’ils auront accompli"

S29 V7

Cela aurait donc été une injustice énorme que de ne pas punir ceux qui ont fait le mal et de ne pas récompensé les bienfaisant.

par contre dans l’Islam nous savons que tous comparaîtront devant Allah pour qu’Il leurs montre le mal qu’ils ont fait et les chatie et qu’Il montre le bien que nous avons fait et nous récompense.

Allah dit dans le Coran:

"Dis: ‹Allah vous donne la vie puis Il vous donne la mort. Ensuite Il vous réunira le Jour de la Résurrection, il n’y a pas de doute à ce sujet, mais la plupart des gens ne savent pas." ( S45 V26 )

Le Jours de la Résurection tout sera donc tranché, et tous comparaitront devant Allah:

"Et tous sans exception comparaîtront devant Nous"

(S36 V32)

Et nous pouvons résumé cela avec ces versets :

"

Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs oeuvres.

Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra,

et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. "

 

Il convient à toute personne pour que ces bonne oeuvres soit accepté, de se suivre le Coran, car il est venu abrogé tout les autres Livres précédant, car dans l’Islam nous croyons en Moïse, en Abraham, en Jésus fils de Marie, en Joseph, en Noé paix sur eux tous, nous croyons qu’ils sont tous des prophètes, mais nous croyons que tous ces prophètes n’étais ni juifs ni chrétiens, mais tous musulman sur un même chemin, ils adoraient tous Allah l’Unique, simplement la Thora de Moïse paix sur lui fut falsifié par après, Allah envoya par la suite Jésus fils de Marie avec l’Evangile ( non celui de Marc, Luc, Jean ou Mathieu ) mais l’Evangile de Jésus fils de Marie qui fut falsifié aussi par la suite, et Allah envoya comme dernier Message le Coran, et le révéla a son serviteur et messager le prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam qui est le dernier de tous les prophète, et ce Coran sera toujours preservé comme le dit Allah dans le Coran. Il convient donc à toute personne pour voir ses bonnes actions accepté d’être musulmane car Allah n’accepte aucune autre religion que l’Islam :

"Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam." (Sourate 3 Al ‘Imrane/La Famille d’Imrane V. 19)

"Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants." (Sourate 3 Al ‘Imrane/La Famille d’Imrane V. 85)

"Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée pour vous l’Islam comme religion."

(Sourate 5 Al Maïda/La Table Servie V. 5)

Il est évident que la seul religion qui pourra être accepté par Allah est l’Islam puisque les révélations précedente furent falsifié ( tel que la Thora et l’Evangile ), et que la seul vrai religion qui réalise le monothéisme dans le vrai sens du mot est l’Islam. Et puisque le polythéisme est le pire des péchés et que l’Islam est la seul vrai religion monothéiste ou l’ont n’adore pas de saints, ou Jésus ou Marie, statue ou autre ) c’est donc la seul qui sera accepté par Allah. Puisque nous devons adorer Celui qui nous a crée et non celui que nos mains ont fabriqué.

Il convient donc de ce conformer a la dernière révélation faite par Allah a son messager Muhammad sal Allah alayhi wa salam:

"Mohammed n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient." (Sourate 33 Al Ahzab/Les Coalisés V. 40)

Et le Prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam a dit :

« Mon cas et celui des Prophètes qui m’ont précédé est pareil au cas d’un homme qui a bâti une maison, l’a embellie et ornée, laissant vacante la place d’une brique. Les gens viennent en faire le tour, l’admirent et disent : Dommage ! Pourquoi n’a-t-on pas mis cette brique ? – Eh bien, je suis cette brique ! Je suis le sceau des prophètes ! » Rapporté par El Boukhari et Mouslim

Et il n’est pas venu seulement pour les arabes ou une partie du monde cela est faux plutot il est venu pour toute l’humanité:

Allah a dit :
"Dis: Ô gens! Je suis, pour vous tous, le messager d’Allah qui est le Possesseur de la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, et en Son messager, le prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés."
(Sourate 7 Al A’raf V. 158)

Voilà donc comment l’Islam m’a apporté réponse à mes 3 première questions qui était donc, d’ou venons nous, pourquoi ? et ou allons nous (après la mort), mais l’Islam ne s’est pas contenté d’apporter les réponses à ces 3 questions mais a aussi répondu au point d’interrogation que j’avais concernant le christianisme à savoir, le rôle de Jésus fils de Marie etc..

Voici comment l’Islam y répondit de façon magistrale :

Concernant  le faite que Jésus serait le fils de Dieu:

Allah dit:

"Et ils ont dit: "Allah s’est donné un fils"! Gloire à Lui! Non! mais c’est à Lui qu’appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c’est à Lui que tous obéissent. "

S2 V116

"…Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur."

S4 V171

"Et ils ont dit: ‹Le Tout Miséricordieux S’est attribué un enfant!› Vous avancez certes là une chose abominable! Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent, du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux, alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant! Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exceptions], en serviteurs. Il les a certes dénombrés et bien comptés. Et au Jour de la Résurrection, chacun d’eux se rendra seul auprès de Lui."

S19 V88-89-90-91-92-93-94-95

J’avais donc la réponse que Jésus fils de Marie n’était pas le fils de Dieu

Mais Allah nous dit aussi:

"

Pour Allah, Jésus est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois" et il fut. " S3 V59

En effet puisque les chrétiens revendiquent qu’il (Jésus) est le fils de Dieu car il est né sans père, alors qu’en serait-il d’Adam qui lui est né carrément sans père ni mère !?  c’est pourquoi Allah dit dans ce verset qu’Il dit simplement "Sois" et il fut, sa n’est pas pour cela qu’il faut dire que Jésus fils de Marie est le fils de Dieu ! car dans ce cas qu’en serait-il d’Adam qui fut crée carrément sans père ni mère !!

Ensuite le Coran nous indique que Jésus fils de Marie était un prophète et non le fils de Dieu:

"Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zaboûr à David."

S4 V163et il était un serviteur d’Allah:

"

Jamais le Messie ne trouve indigne d’être un serviteur d’Allah, ni les Anges rapprochés [de Lui]. Et ceux qui trouvent indigne de L’adorer ( c’est à dire adorer Allah ) et s’enflent d’orgueil… Il les rassemblera tous vers Lui." S4 V172 il n’était donc pas ni une divinité ni le fils de Dieu, mais un Messager.

"Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah.." S4V171

Jamais Jésus fils de Marie déclara être une divinité ni être le fils de Dieu, tous cela fut changé par après, Allah dit:

"Rappelle-leur) le moment où Allah dira: "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah?" Il dira: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu."

S 5 V116

Concernant sa crucification ceci est faux Allah dit dans le Coran:

"et à cause de leur parole: "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah"… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué,"

S 4 V157

Voilà comment l’Islam répondit à toute mes questions et pourquoi je l’acceptais. Je n’ai pas voulu être trop long, et je m’excuse si ce fut le cas, je tenais juste à expliquer le pourquoi de ma conversion, les questions auxquelles j’ai du faire face, et auxquelles j’eu réponse. Et faire comprendre aux gens pourquoi cette religion est-elle attaqué de toute part aujourd’hui et pourquoi les gens se convertisse en masse à cet religion, et pourquoi cette religion cet propagé aux 4 coins de la planètes.

Je tenais à dire aussi que toute personne qui étudiera l’islam verra que ces prescription sont justes, et que malheureusement les personnes ont souvent des mauvais préjugé sans analyser les bienfaits d’une chose, moi même avant je ne comprenais pas le pourquoi du hijab ( que beaucoup appel "foulard" ) et je me disais aussi nous sommes en l’an 2000 etc.. et j’avais donc de mauvais préjugé, mais sa n’est pas parceque nous sommes aujourd’hui en 2006 qu’une femme doit se dénudé, sortire en boite de nuit, boire de l’alcool et autres..ou est le le rapport ? le bonheur ne se trouve pas dans tous cela, mais si vous étudié l’islam vous verrez que le hijab ( appelé foulard par certains ) est un signe de pudeur, les chrétiens ne répresente t-il pas sur le carreaux de leurs église Marie avec un grand voile ?  ainsi que Jésus fils de Marie avec une barbe ?, alors que reproche t-ont aux musulmans, d’avoir suivis la tradition des prophètes ? Je demande à Allah qu’Il vous guide à l’Islam comme Il nous a guidé et que ce blog soit un bien pour la propagation de l’islam amine.

"

Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela)." S2 V21-22

Voila pourquoi j’ai choisis l’Islam.

 

Les massâjid sont dédiés uniquement à Allah

et les massâjid sont dédiés à Allah…

 

Shaykh An Najmi :

Concernant le verset :"et les massâjid sont dédiés uniquement à Allah n’invoquez donc personne avec Allah." (al Jinn/18)

il est correct de dire :

premièrement :

al Massâjid sont les membres sur lesquels on se prosterne, le premier d’entre eux est le front (avec le nez) et ainsi de suite les deux mains les deux genoux et la pointe des deux pieds.

et deuxièmement  :

al massâjid est le pluriel de masjid (masjid signifie mosquée), donc dans ce verset on peut dire que ce sont les mosquées qui ont été édifiées pour l’adoration d’Allah.

Ces mosquées ont été construite sur la terre et qui est celui qui a créé cette terre sur laquelle tu te prosternes ? nul doute qu’Il s’agit d’Allah le Glorifié, ainsi il ne t’est pas permis de te prosterner sur elle (la terre) pour autre que LUI (Allah), car si tu faisais cela tu aurais alors utilisé un élément du royaume d’Allah dans l’adoration d’un autre qu’Allah.

et il est correct aussi d’expliquer le terme massâjid par les membres qu’Allah a créé (ceux sur lesquels on se prosterne).

Source : Ash Shaykh Ahmad An Najmi dans son livre (ta3liqaat ‘alaa al usooli th-thalaathati)

tiré de http://ahloulhadith.typepad.com/ahloul/2006/10/et_les_massjid_.html

Ainsi était le Messager d’Allah Muhammad salAllah alayhi wa salam

 
 
Ainsi était Mouhammad Ibn ‘Abdillah (Sal Allah alayhi wa salam), le Messager de Dieu


L’Imam Ibn Qoudama Al Maqdisi dit concernant le Prophète –Sal Allahou ‘aleyhi wa salam-:

"L’envoyé de Dieu était le plus magnanime des hommes et le plus affectueux.

Il réparait ses chaussures, raccommodait ses vêtements et aidait ses épouses dans le ménage.

Il avait plus de pudeur que la jeune fille derrière le voile de ses appartements.

Il répondait à l’invitation de l’esclave, rendait visite aux malades, marchait seul, prenait quelqu’un en croupe, acceptait les cadeaux en mangeait et en, récompensait mais il ne mangeait pas et n’acceptait pas l’aumône (zakat).

 Parfois, il –‘Aleyhi salatu wa salam- ne trouvait pas assez de dattes pour remplir son estomac. D’ailleurs, il –‘Aleyhi salatu wa salam- ne s’est jamais rassasiée de pain de mie trois jours de suite. Lorsqu’il–‘Aleyhi salatu wa salam-  était tenaillé par la faim, il serrait son ventre à l’aide de cailloux placés à l’intérieur de sa ceinture. Il –‘Aleyhi salatu wa salam- mangeait ce qui se présentait, il –‘Aleyhi salatu wa salam- n’a jamais critiqué un  repas. Il ne –‘Aleyhi salatu wa salam-  mangeait pas accoudé. Il –‘Aleyhi salatu wa salam-  mangeait de son coté (du plat). La viande était sa nourriture préférée, de la viande de chèvre ou de mouton, il –‘Aleyhi salatu wa salam-  aimait l’épaule, des légumes la calebasse, des acidités le vinaigre et des dattes celles qui sont en pâtes.

Il –‘Aleyhi salatu wa salam-  mettait ce qu’il trouvait parfois un manteau rayé, parfois un manteau en laine.

Il montait parfois un mulet parfois un âne et parfois il marchait pied nus. Il–‘Aleyhi salatu wa salam-  aimait les bonnes odeurs et détestait les mauvaises. Il honorait les gens de grand mérite et gagnait les cours des gens de noblesse. Il ne se montrait dur avec personne et acceptait les excuses présentées.

Il plaisantait en ne disant que la vérité, riait sans faire d’éclats et ne passait pas un moment sans oeuvrer pour Dieu- exalté soit Il -ou sans s’occuper de ce qui est indispensable. Jamais, il n’a maudit une femme ou un serviteur. Jamais, il n’a frappé avec sa main sauf si c’était dans un combat pour Dieu. Jamais il ne s est vengé pour lui-même sauf lorsqu’on violait les interdits de Dieu.

Chaque fois qu on lui donnait le choix entre deux choses il–‘Aleyhi salatu wa salam-  choisissait la plus facile sauf si elle impliquait un péché ou une rupture de lien de parenté car il–‘Aleyhi salatu wa salam-  était le plus éloigné de cela.

Anas –Radi Allahouanhu- disait "Je l’ai servit pendant 10 ans jamais il ne m a dit Ouf ou pour une chose que j ai faite ou pour une chose que je n’ai pas faite; si tu faisait ceci."


Il est décrit dans la Thora en ces termes Mohammed l’envoyé de Dieu est mon serviteur élu. Il–‘Aleyhi salatu wa salam-  n’est ni grossier, ni vulgaire, ni criard dans les souks. Son bon caractère consistait aussi à commencer à saluer le premier celui qui le croisait et à patienter avec celui qui s apprêtait à le quitter jusqu’à ce qu il s’en aille. Ainsi, jamais il n’a retiré sa main avant que celui qui le saluait le fasse. Il s’asseyait là où il trouvait de la place vacante et se mêlait, à ses compagnons comme s’il était l un d’eux. D’ailleurs si un étranger arrivait, il ne pouvait le reconnaître s’il n’interrogeait pas pour qu on le désigne. il gardait longuement le silence et lorsqu il parlait il le faisait doucement en insistant sur les mots et en les répétant pour qu on comprenne. Il –‘Aleyhi salatu wa salam-  pardonnait tout en ayant les moyens de sévir, et ne jetait à la face de personne ce qu il n’aimait pas. De tous les hommes il était le plus fidèle, le plus véridique et le plus noble à côtoyer. Celui qui le fréquentait assidûment l’aimait. Lorsque ses compagnons évoquaient les choses du bas monde il partageait leurs conversations. Il leur arrivait de raconter des histoires de l’époque antéislamique et riaient, et il souriait avec eux.

De tous les hommes il était le plus courageux. L’un de ses compagnons disait : Lorsque nous étions effrayé dans le combat nous nous protégions derrière l’Envoyé de Dieu –‘Aleyhi salatu wa salam- "


Il n était ni trop grand ni trop petit mais d une taille moyenne. Il avait le teint clair et pas mat. Ses cheveux étaient légèrement ondulés ni lisse ni crépus et ils lui descendaient jusqu aux lobes des oreilles. Il avait le front large, les sourcils fins et longs, le nez aquilin, les joues fermes, la barbe fournie, le cou élancé, la poitrine large, le ventre plat et les bras longs, la paume de sa main était plus lisse que la soie.

S’agissant de ses miracles celui qui a contemplé ses états et entendu parler de ses nouvelles relatant l éthique, ses actes, ses règles de bienséance, les merveilleuse de gestion des intérêts des créatures et la beauté de ses indications pour expliquer ce qui est manifesté de la loi religieuse dont les entendements et les éloquents n’arrivaient pas à saisir les commencements de leurs subtilités, même s’ils y passaient leur vie, celui qui constate tout cela n’aura aucun doute que ceci ne pouvait être le résultat d’une ruse ou d une machinerie et estimera qu’on ne puisse le concevoir s’il n’est pas puisé dans le soutient du ciel et la puissance divine car cela ne pouvait être le fait d’un trompeur et d un menteur."

Extrait de "Moukhtassar Minhadj Al Qassidin" (le titre donnait en français est "revivification de la spiritualité musulmane") de Ibn Qudama al Maqdisi

tiré de l’over-blog ( Rappel01 ).

Bien que toute ces qualités magnifque qu’avait notre prophète Muhammad sal Allah alayhi wa salam suffirait déjà à voir l’exemple qu’il était j’ai jugé utile d’en rajouté quelques unes.

comme sa douceur envers les enfants:

Dans un Hadith authentifié de Al-Barâ’ ibn `Azib (qu’Allah soit satisfait de lui) ou il dit : J’ai vu le Prophète (sal Allah alayhi wa salam) portant sur son épaule El Hasan ibn `Alî et disant :

« Seigneur, je l’aime, aime-le aussi ». (6).

El Nawawi commenta ce Hadith en disant : « Le Hadith montre le devoir d’être doux, clément et bienveillant envers les enfants » (Explication du « L’Authentique De Mouslim » d’El Nawawi : 15/ 194.)

‘Al-‘Aqra` ibn Hâbis, ayant vu l’Envoyé d’Allah (sal Allah alayhi wa salam) embrasser Al-Hasan, dit :

"J’ai dix enfants et jamais je n’ai embrassé un seul d’entre eux !". Le Prophète (sal Allah alayhi wa salam) le regarda, puis lui dit :

« On ne fera pas miséricorde à celui qui ne fait pas miséricorde »

 Rapporté par El-Boukhari dans «Les Bonnes Manières » : 5997. Par Mouslim dans « Les Vertus » :6170. Par Abou Daoud dans « Les Bonnes Manières » : 5220. Par Eltermidhy dans « Piété Et Relation » :2035. Par Ahmed : 7491. Et par Elhamidy dans ses « Traditions » : 1155. Du Hadith d’Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui).

qu’El Boukhari a rapporté de Oussama Bin Zaid (qu’Allah soit satisfait d’eux) qui dit : "Le messager d’Allah (sal Allah alayhi wa salam) avait l’habitude de me prendre sur une de ses cuisses et El Hassan (Ben Ali) sur l’autre, puis nous embrassait et disait : « O Allah ! Soit miséricordieux envers eux, car je suis miséricordieux envers eux »

Rapporté par El-Boukhari dans «Les Bonnes Manières » : 6003 et par Ahmed : 22491. Du Hadith d’Oussama Bin Zaid (qu’Allah soit satisfait d’eux).

selon le dire de l’Envoyé d’Allah (sal Allah alayhi wa salam) à El-Bachir Bnou Saàd (qu’Allah soit satisfait de lui) qui favorisa d’un cadeau l’un de ses enfants parmi d’autres, en disant :

« As-tu donné à tous tes enfants la même chose que celui-ci ?, il répondit négativement. Il dit :

« Craignez Allah et soyez juste envers vos enfants »

 

L’obligation du Ramadhân

L’obligation du Ramadhân

SHeikh Sâlih Ibn Fawzân Ibn ’Abdullâh al-Fawzân (hafidhahullâh)

samedi 23 septembre 2006, par Ibn Abd Al-Hâdî

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Le jeûne du mois de Ramadhân est un des piliers parmi les piliers [Arkân] de l’Islâm, et il constitue une obligation [Fardh] parmi les obligations d’Allâh.

Cela est indiqué [pour ce qui est de son obligation] dans le Qor’ân (Le Coran), la Sounnah et le consensus [Idjmâ’] comme suit :

Allâh – Ta’âla – dit :

« O les croyants ! On vous a prescrit as-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété »

 [1]

Jusqu’à :

« (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! »

 [2]

Le sens de : « prescrit » [dans le verset] est « obligatoire » [Fardh]. Et la Parole : « Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! » Est un ordre qui indique l’obligation.

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « L’lslâm est bâti sur cinq piliers » Et dans ces piliers, il a indiqué le jeûne du Ramadhân. Les Ahâdîth [Traditions] qui indiquent son statut obligatoire ainsi que ses bienfaits son nombreux et réputés. Il y a un consensus des musulmans sur l’obligation de ce jeûne, et celui qui le nie fait preuve de mécréance.

La sagesse [Hikmah] qu’il y a dans le fait que le jeûne soit légiféré est que cela contribue à l’assainissement de l’âme ainsi qu’à sa purification des manières et des caractéristiques négatives. Car le jeûne limite l’influence de Chaytân (Satan) sur la personne, sachant que Chaytân (Satan) circule dans le corps de l’être humain comme circule son sang. Car quand la personne mange et boit, son âme penche de la sorte vers les plaisirs. Et cela l’affaiblit dans sa volonté de faire ses actes d’adoration. Alors que le jeûne va à l’encontre de cela. Le jeûne incite au manque d’intérêt pour les désirs mondains et laisse place au rappel de l’au-delà. De même, [le jeûne] provoque la prise de conscience à l’égard du pauvre et de l’indigent, car [le jeûne] lui fait ressentir la faim et la soif. Dans la législation [Charî’ah], le jeûne signifie : l’intention de s’abstenir [Imsâk] de choses spécifiques telles que la nourriture, la boisson, les rapports intimes et d’autres choses que celles-là mentionnées dans la législation [Charî’ah]. Et cela va aussi dans l’abstention des mauvaises actions et des propos obscènes.

Le commencement obligatoire du jeûne se fait au deuxième Adhân de la prière du Fajr aux deux extrémités de l’apparition de l’aurore, jusqu’au coucher du soleil [Adhân de la prière du Maghrib].

(….)

Le jeûne du mois de Ramadhân est obligatoire pour tout musulman capable et responsable de ses actes. Par conséquent, cela n’est pas obligatoire pour le non musulman, comme cela n’est pas accepté de lui [s’il le faisait]. Néanmoins, s’il devient musulman pendant le mois [de Ramadhân], il doit jeûner alors le reste du mois sans compenser les jours précédents lorsqu’il était non musulman.

Le jeûne n’est pas obligatoire pour l’enfant, mais il sera valable pour l’enfant qui discerne et en sera récompensé.

Le jeûne n’est pas obligatoire pour la personne qui n’a pas la raison [Madjnoûn], et si elle jeûne tout de même, cela ne sera pas valable, car il faut [pour cela] l’intention.

Le jeûne n’est pas obligatoire pour la personne malade comme pour celle qui est en voyage. Mais elles compenseront ce jeûne une fois leur situation rétablit. Allâh – Ta’âla – dit :

« Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. »

 [8]

L’obligation de compensation du jeûne [non jeûné] se fait pour le voyageur lorsqu’il retrouve résidence, pour le malade lorsqu’il retrouve la santé, pour celle qui est dans un état d’impureté ou en état de menstrues lorsqu’elle retrouve son état de pureté. Delà, le jeûne [après ces situations] est obligatoire pour eux sur la base de l’ordre qu’il en est de jeûner. Ainsi, lorsque leurs situations le permettent, l’obligation s’impose pour eux de compenser les jours non jeûnés. Le résident se doit de jeûner le mois, la femme qui a ses menstrues ou des saignements est excusée jusqu’à ce qu’elle accomplisse son cycle menstruel et que le sang cesse de couler. Quant à celui qui est malade, il se doit de compenser tous les jours manqués [après avoir retrouvé la santé]. Cependant, si son état lui permet de jeûner tout en supportant des difficultés, alors il n’y a pas mal pour lui de jeûner, à condition que cela ne soit pas nuisible à sa santé. Ainsi, le voyageur et la personne malade ont le choix de jeûner ou pas, sans que cela soit une obligation [pour eux].

Notes:

[1] Coran, 2/183

[2] Coran, 2/185

[8] Coran, 2/185

[9] Kitâb « Al-Moulakhas al-Fiqihî » de SHeikh Sâlih al-Fawzân, vol-1 p.281-284

Source: tiré du site Minhajulhaqq (j’ai résumer le texte, ceci n’est donc pas le texte en entier)

j’ai mis quelque terme entre parenthèse pour facilité la compréhension aux non musulman.